Oxfam Magasin du monde

Le pouvoir citoyen contre la pauvreté

Monica et Dipali, étrangères et proches à la fois

Septembre 2015
Publié dans le
Rubrique

Elles ne se connaissent pas, ne se sont jamais rencontrées. Et pourtant, quelque chose les unit. Ce lien, c’est le commerce équitable et ce qu’il permet : l’émancipation et l’autonomie des femmes. Quand Sophie achète un bijou fabriqué par Dipali, elle apporte un soutien concret au combat en faveur de l’égalité hommes-femmes.

Roland d'Hoop

Ce geste apparemment anodin est en fait capital. Car malgré les belles intentions, malgré les beaux discours, un homme a en moyenne toujours un salaire plus élevé qu’une femme et un accès plus facile aux responsabilités. Ici, comme partout ailleurs dans le monde.

Chez Oxfam-Magasins du monde, cette question nous touche directement. Parce que nos partenaires producteurs, comme Sasha et Tara en Inde ou Corr-The Jute Works au Bangladesh, se battent quotidiennement pour l’égalité hommes-femmes. Malgré les différences culturelles, nous partageons avec eux une même vision, celle d’un monde où l’économie est d’abord au service de l’humain et non du profit ; celle d’un monde où les femmes ne seraient plus considérées comme des citoyennes de seconde classe mais auraient les mêmes chances que les hommes de travailler, de s’affirmer et de prendre des décisions.

D’où l’idée de faire une campagne ensemble. Au-delà de la relation commerciale qui nous lie, nous voulons montrer comment le commerce équitable change la vie de nombreuses femmes, en premier lieu en leur fournissant un travail décent. Lorsque vous choisissez Oxfam, vous contribuez à l’indépendance et à l’autonomie de femmes auparavant exclues ou discriminées.

Découvrez les histoires d’Amina, Asha, Dipali, Mukul, Namita, Nazma, Ruksana, Shabana et Shimul, et vous aussi, portez le combat pour l’égalité hommes-femmes, en maquillant votre visage ou votre main.

www.fairchances.org

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *