Oxfam Magasin du monde

Le pouvoir citoyen contre la pauvreté

le-salaire-minimum-sous-pression-maximum

Le salaire minimum sous pression maximum !

Publié le 16 mars 2014

La question du salaire minimum a été au centre des dernières élections en Allemagne. Au …

tusimbolo

Tu Simbolo : le label équitable par et pour les petits producteurs

Publié le 7 février 2014

Difficile de ne pas évoquer le label Tu Simbolo dans un cahier thématique consacré aux …

IM000302.JPG

Les enjeux des élections européennes

Publié le 29 janvier 2014

Lors des élections européennes des 22-25 mai prochain, les citoyens européens choisiront leurs représentants au …

Cueilleuses de thé dans une plantation indienne.

Les récentes évolutions du label Fairtrade (2)

Publié le 21 janvier 2014

➨ Les récentes évolutions du label Fairtrade : 1ère partie Nouvelle stratégie pour les droits …

Des représentants de Mars Chocolate lors d’une visite auprès de producteurs ghanéens.

Les récentes évolutions du label Fairtrade (1)

Publié le 21 janvier 2014

Il n’est pas toujours facile d’être l’un des plus gros acteurs d’un secteur. C’est peut-être …

pret-a-jeter-300x335

Ressource ou malédiction, le paradoxe du déchet dans un monde globalisé

Publié le 16 janvier 2014

Lorsque l’on parle de déchet, on s’imagine généralement une poubelle malodorante oubliée sur un trottoir. …

schema-vsm

La collecte de vêtements de seconde main en Wallonie

Publié le 16 janvier 2014

Regard de l’économie sociale sur l’évolution de la pratique Ces derniers mois, plusieurs articles et …

arton3897

Le TTIP, toujours plus de compétitivité pour une Europe en austérité

Publié le 23 décembre 2013

L’Union européenne, premier acteur mondial de l’aide publique au développement. L’Union européenne, prix Nobel de …

tara

Partenariat Sud et Education : perspectives de travail futur

Publié le 20 décembre 2013

Analyse suite au séminaire partenariat-éducation de décembre 2013 Oxfam-Magasins du monde a entrepris en 2012 …

Fondée en 2004 à Mexico, la CLAC (Coordination Latino-Américaine et des Caraïbes de petits producteurs du commerce équitable) est l’organisation indépendante qui représente les producteurs certifiés équitables en Amérique latine. A ce titre, elle a notamment pour fonction de rapprocher les producteurs des instances dirigeantes et des organisations de certification de Fairtrade International (dont elle est membre). Présent dans 21 pays, la CLAC fédère près de 300 organisations regroupant environ 200 000 petits producteurs qui font vivre environ un million de personnes. Source : http://www.befair.be.

Littéralement ‘Fondation des petits producteurs organisés’.

Poos S. 27/04/2012. Un nouveau label de commerce équitable, celui des « petits producteurs ». Blog CTB.

La notion de taille des exploitations y est d’ailleurs plus stricte et plus exigeante que tous les autres labels de commerce équitable : 15 hectares pour une activité agricole ou 500 ruches maximum s’il s’agit d’apiculture.

Chadi I. August 2012. Fair trade institutionalization. Disembedding a social movement. Master thesis in political science, Université Catholique de Louvain.

C’est ce qui est fait actuellement pour le (relativement) nouveau label biologique européen, placé à côté des labels nationaux (du type AB en France) sur les emballages des produits biologiques.

Maldidier C. Décembre 2005. Vers un système de garantie participatif. Equité #11. Fédération Artisans du Monde.

Chadi I. August 2012. Fair trade institutionalization. Disembedding a social movement. Master thesis in political science, Université Catholique de Louvain.

Le CLAC s’est d’ailleurs vivement opposé à cette évolution, en tant que représentant des producteurs d’Amérique Latine au sein de la gouvernance de Fairtrade International. De manière plus générale, la question des relations entre les deux entités devient de plus en plus problématique, CLAC étant toujours membre de Fairtrade mais ayant par ailleurs créé un label, Tu Simbolo, qui le concurrence maintenant sur les marchés Nord (il était à l’origine uniquement destiné à l’Amérique Latine). A ce problème de conflits d’intérêts, se rajoute celui de la représentation des travailleurs des plantations: chacun des réseaux continentaux de Fairtrade est censé les défendre, en plus des petits producteurs, mais cela s’oppose à la philosophie même du CLAC, pour qui le commerce équitable reste destiné avant tout aux producteurs.

Selon une enquête de l’Eurobaromètre, 60% des citoyens européens n’ont pas confiance dans l’UE, ce qui est deux fois plus qu’en 2007.

Cela avait d’ailleurs mené deux représentants de droite à la tête de la Commission et de la Présidence, respectivement J.M. Barroso et H. Van Rompuy.

Le Monde. 08/01/2014. La remontée des socio-démocrates ouvre le jeu au sein des institutions européennes.

Organisation Internationale du Travail.

Fairtrade International. 2012. A new workers’ rights strategy for Fairtrade.

Williams P. 04/10/2013. Oxfam influencing work toward FLO.

FLO-Cert est seulement obligée de les notifier du résultat final de l’évaluation et du plan de remédiation.

Ces ‘producteurs’ ont d’ailleurs eux accès à l’information pendant tout le processus d’allégation.

Bair J., Miller D., Dickson M. 17/08/2013. Workers’ rights and labor compliance in global supply chains.

Cette chambre pourrait être spécifique au commerce équitable, ou bien, de manière plus large, commune à tous les systèmes de garantie durables (par exemple au niveau de l’ISEAL).

ILRF. October 2012. Aiding and abetting. How unaccountable fair trade certifiers are destroying workers’ rights.


Les trois réseaux de producteurs sont le CLAC (Coordinadora Latinoamericana y del Caribe de Pequeños Productores de Comercio Justo), l’AFN (African Fairtrade Network) et le NAP (Fairtrade Network for Asian Producers).

ISEAL (International Social and Environmental Accreditation and Labeling) est une plate-forme rassemblant les principaux systèmes de certification durables au niveau mondial (couvrant divers domaines de consommation tels que forêts, alimentation, etc.). ISEAL a élaboré des normes (codex) , non contraignantes, afin d’améliorer la fiabilité et la crédibilité des labels.
[
Imagine Demain le monde. Mars 2007. Le commerce équitable au pied du mur ?

Graas F. Novembre 2011. Les égarements du commerce équitable. Analyse Oxfam-Magasins du Monde.

WFTO. 10/10/2011. WFTO response to Fair Trade USA-FLO split

Ce caractère exigeant d’un label a d’ailleurs une grande valeur intrinsèque, servant d’exemple pour tirer vers le haut l’ensemble des pratiques des acteurs conventionnels.

Exemples : Ecocert Equitable, Fair for Life, Naturland Fair, Tu Simbolo, WFTO. Voir à ce sujet l’analyse ‘Les systèmes de garantie équitables’.

Oxfam-Magasins-du-monde. Août 2013. Réaction au documentaire « Le business du commerce équitable ».

Aussi appelé massification de l’équitable. Pour plus de détails, voir l’étude d’Oxfam-Magasins du monde : Veillard P. Mars 2013. Le commerce équitable aujourd’hui. État des lieux, Tendances et positionnement d’Oxfam-Magasins du monde.

Entretien avec L. Deforce, directrice de Max Havelaar Belgium – 08/10/2012.

Veillard P. Octobre 2013. Les systèmes de garantie équitables. Analyse Oxfam-Magasins du monde.

Fairtrade International. Fairtrade Sourcing Partnerships for cocoa and sugar: An introduction.

Les modalités d’implémentation seraient de plus différentes selon les pays et affiliés Fairtrade. Exemple : au Royaume-Uni, le système FSP ne serait appliqué la première année que dans le seul cas du coton.

Un exemple de tel plan est l’engagement de Mars de s’approvisionner à hauteur de 100% en cacao durable d’ici 2020. Voir également : Streese I. Décembre 2011. « Un processus de bénéfice mutuel ». Défis Sud no. 104.

On peut d’ailleurs noter que la règle ATCB était l’unique ‘barrière’ qui subsistait après le changement en 2011 de la teneur minimum en ingrédients équitables des produits composés (diminuée de 50 à 20% dans les nouveaux standards commerciaux). Pour la plupart des produits, cela ne constituait pas un changement majeur puisque la règle ATCB empêchait quoi qu’il arrive de diminuer le pourcentage total d’ingrédients équitables. Mais avec les FSP, cette ‘protection’ est maintenant tombée, ce qui donne encore plus de liberté aux fabricants pour faire des produits composés équitables ‘light’.

UK Fair Trade Leaders Forum. 8/10/2012. UK concerns about new business options proposals. Letter to Molly Harriss Olson, Chair of the Board Fairtrade International.

C’est-à-dire les organisations commercialisant une majorité de produits équitables au sein de leurs gammes. Parmi ces OCE fortement opposées aux FSP, on compte notamment l’ensemble des membres EFTA (European Fair Trade Association), ainsi que les affiliés Oxfam ayant des activités de commerce équitable (Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Australie, Hollande), via l’Oxfam Fair Trade Working Group.

L’une des conséquences est que les produits composés pourront contenir moins de 20% d’ingrédients équitables.

The Canadian Fair Trade Network. 11/20/2013. Fairtrade Canada will not introduce FSP label.

Les intervenants présents lors des différentes soirées étaient Jean-François Pontégnie, permanent de l’asbl Eco-Vie de Mouscron, Hadelin de Beer, conseiller communal Ecolo, Emmanuelle Robertz, directrice des secteurs d’économie sociale dans les associations « La Goutte d’Eau » et les « 3R », Stéphane Bastogne, conseiller en environnement chez IdeLux et Cécile Patris, représentante de Ressources.

Op cit. 2

Témoignage d’Hada Rubia Silva, soirée-débat du 18 juin 2013, Louvain-la-Neuve.

« Déchets, les recycleurs et les recyclés », in Le Monde Diplomatique, février 2006. En ligne.

Il s’agit pour les entreprises de raccourcir volontairement la durée de vie d’un produit pour que le consommateur soit contraint d’en racheter rapidement un nouveau. Voir Zollman C. (2013), Quels sont les leviers politiques pour freiner l’obsolescence programmée ?, Oxfam-Magasins du monde. En ligne.

Zollman C. (2013), Quels sont les leviers politiques pour freiner l’obsolescence programmée ?, Oxfam-Magasins du monde. En ligne.

Intervention de Jean-François Pontegnie, soirée-débat du 17 juin 2013, Mouscron.

Voir à ce sujet les initiatives d’Oxfam.

La définition et formalisation de l’économie sociale par ses 4 critères (service à la collectivité ou aux membres, autonomie de gestion, gestion démocratique et primauté des personnes et du travail sur le capital)  apparaîtront qu’à partir des années ‘90. Voir analyse « Economie sociale et modèle économique : quelles implications pour le seconde main d’Oxfam ? »

Le réutilisable est la part dans les dons (=original) qui est gardés car peut être revendues pour une utilisation comme vêtements. En opposition au textile déchirés, abimés etc. qui doit être évacués.

Qu’est-ce que le TTIP?, 12 décembre 2013.

Ibid.

Chaplier J. (2011), Le lobbying des entreprises : quand le bien commun se heurte aux intérêts privés. Oxfam-Magasins du monde, 12 décembre 2012, Bauraind B. (dir.) (2012), Le Big Business en 25 fiches. Petit manuel de l’entreprise transnationale, Bruxelles : Couleurs Livres.

Ibid.

Questions fréquentes (TTIP), 13 décembre 2013.

CEO (2013), A transatlantic corporate bill of rights, 12 décembre 2013.

C’est le cas par exemple de l’Allemagne à laquelle l’entreprise suédoise Vattenfall, productrice d’électricité, réclame 3,7 milliards d’euros pour avoir décidé de sortir du nucléaire.

CEO (2013), A transatlantic corporate bill of rights, 12 décembre 2013.

Delvaux F. (2013), Soutenir et (re)construire des systèmes alimentaires localisés : les contours d’une (re)localisation. Entraide et Fraternité, p. 36, 13 décembre 2013.

Graas F. (2009), Des marchés publics durables : quand l’État est consommateur, Oxfam-Magasins du monde, 13 décembre 2013.

L’ALENA est l’Accord de libre-échange nord-américain mis en place en 1993 entre les États-Unis et le Mexique. Il était prédit qu’il permettrait de créer 20 millions d’emplois. En réalité, presqu’un million d’emplois ont été perdus, les salaires américains ont été mis sous pression et les conditions de travail au Mexique se détériorèrent terriblement, surtout dans les zones-franches à la frontière avec les États-Unis où les conditions de travail s’apparentent à de l’esclavagisme. L’ALENA ne comportait pas chapitre sur les conditions de travail et les normes sociales et environnementales mexicaines étaient basses.

À l’heure actuelle, le Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels donne aux individus une voie de recours international en cas de violation de ces droits. Même si on est loin du pouvoir que peut avoir une Cour européenne des droits de l’homme, ce mécanisme relativement récent peut conduire à terme à une réelle protection des droits sociaux, via l’accumulation de jurisprudences et la sensibilisation croissante de l’opinion publique.

G. DOHET, Oxfam-Magasins du monde, 2012

QR Code Business Card