Oxfam Magasin du monde

Le pouvoir citoyen contre la pauvreté

vorng-demorng

Lutte pour un salaire vital au Cambodge : comment agir ici ?

Publié le 30 novembre 2014

En octobre dernier, achACT accueillait quatre cambodgiens – deux travailleuses de la confection et deux …

Manifestation, journée mondiale du commerce équitable, Tara Projects – 2006

Une campagne sur le genre et l’artisanat équitable?

Publié le 28 novembre 2014

L’objet de cette analyse est de présenter le contexte et les arguments en faveur d’une …

debat-wfto-e-2

S’engager pour le commerce équitable, en trois mots !

Publié le 11 novembre 2014

Discuter, Comprendre, Agir ! Trois mots dont le point commun n’est pas seulement d’appartenir à la …

slide1

Réintroduire du gratuit dans nos vies

Publié le 5 novembre 2014

Parachutes dorés, promotions, crises de l’emploi, réduction des services publics, finance toute-puissante, dégression des allocations …

souverainete-alimentaire-360x271

Les fermes, un outil d’éducation à la souveraineté alimentaire ?

Publié le 3 octobre 2014

Oxfam-Magasins du monde inscrit la souveraineté alimentaire, au cœur des thématiques de son travail éducatif, …

petits-dejeuners-2014-300x424

La sensibilisation lors d’un événement convivial. L’exemple des petits déjeuners Oxfam

Publié le 17 septembre 2014

Pour bon nombre d’associations souhaitant partager des messages, des valeurs, des combats, organiser un événement …

declics-18-fairphone

Regards croisés : organisation d’économie sociale / organisation non gouvernementale

Publié le 11 septembre 2014

Le fairphone : une initiative pilote à valeur d’exemple Et si nos téléphones, aussi, devenaient équitables …

caporalato1

Le Caporalato, forme d’esclavage de l’agriculture moderne

Publié le 23 juillet 2014

Beaucoup de monde estime que l’esclavage n’existe plus aujourd’hui. C’est pourtant une réalité de tous …

Le commerce équitable, premier pas vers une mondialisation du travail décent

Le commerce équitable, premier pas vers une mondialisation du travail décent

Publié le 11 mai 2014

Quand on évoque le commerce équitable, on pense avant tout aux critères économiques, tels les prix …

Sous le terme d’économie reproductive sont regroupées l’ensemble des activités quotidiennes (faire la lessive, s’occuper des enfants, préparer à manger, nettoyer le foyer, etc.) qui permettent aux travailleurs d’être productif durant la journée. Depuis plusieurs siècles, les femmes ont été rendues responsables d’une majeure partie de ces tâches. Parallèlement, l’ensemble de ces tâches a été dévalorisé puisque dans le système monétaire tel qu’on le connaît aujourd’hui, seule la production à destination du marché est considérée comme générant de la valeur. Par conséquent, les activités relevant de l’économie reproductive ont rapidement été considérées comme déqualifiées et économiquement sans valeur. [Van Staveren I., ed. (2007), The feminist economics of trade, Routledge: Abingdon.]

Laurent A. (2012), « Ces villes qui expérimentent les services publics gratuits », in BastaMag. En ligne : http://www.bastamag.net/Ces-villes-qui-experimentent-les, 15 septembre 2014.

La souveraineté alimentaire est définie comme le droit des peuples et des États à déterminer eux-mêmes leurs politiques alimentaires et agricoles, sans porter atteinte à autrui. Pour plus d’infos, voir la brochure éditée par Oxfam « Comprendre la souveraineté alimentaire ».

Voir à cet égard le reportage de la télé locale No Télé tourné à la ferme sur le lancement de la campagne sur le droit à l’alimentation

En 2011, Oxfam-Magasins du monde soufflait les 20 bougies des petits déjeuners.

Le mouvement de bénévoles d’Oxfam-Magasins du monde compte plus de 2400 adultes, auquel on peut également ajouter tous les élèves des JM-Oxfam et les étudiants d’Oxfam-en-Action.

Dans cette analyse, pour dénommer les organisateurs de petits déjeuners (nos équipes bénévoles et les organisateurs extérieurs), nous emploierons les termes équipes ou organisateurs. Sur les 184 petits déjeuners 2013 : 77 étaient organisés par des équipes bénévoles d’Oxfam-Magasins du monde, 107 l’étaient par des groupes dits extérieurs.

Nous n’évoquerons pas ici l’indispensable plaidoyer politique réalisé par de nombreux acteurs de la société civile afin d’influencer le monde politique.

« Éducation au développement : Manuel pour accompagner les citoyens vers l’engagement« , Quinoa, juin 2011.

Au sein du mouvement, chaque bénévole s’engage à diffuser les valeurs et campagnes d’Oxfam. (cf. Kit d’accueil du candidat bénévole) Certains bénévoles, appelés sensibilisateurs, prennent en charge des animations.

« Éducation au développement : Manuel pour accompagner les citoyens vers l’engagement« , Quinoa, juin 2011.

« Rapport général d’exécution 2007-2011 et plan quinquennal 2011-2017, Programme d’éducation permanente 2012-2016, Partie 3, Axe 4 : Sensibilisation et information« , Oxfam-Magasins du monde, juin 2011.

Penseur de l’écologie politique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ivan_Illich

« Le terme d’outil est utilisé ici dans un sens très large, c’est-à-dire tout instrument, objet ou institution mis au service d’une intentionnalité ou comme moyen d’une fin (tournevis, téléviseur, usine de cassoulet, autoroutes, langage, institution scolaire, permis de construire, lois, etc.). » http://fr.wikipedia.org/wiki/Outil_convivial

Oxfam-Magasins du monde demande aux organisateurs d’envoyer par sms le chiffre de participation avant 16h le dimanche des petits déjeuners afin de communiquer le résultat à la presse.

Oxfam-Magasins du monde est reconnue comme mouvement d’éducation permanente, subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Il existe une sensibilisation pour tous les goûts, notamment par petites touches. Pas besoin de sortir le grand jeu directement. Cf. Souk d’idées pour sensibiliser.
À cette fin, Oxfam produit des affiches, un dépliant de campagne, des brochures d’information, des outils pédagogiques, etc. En 2014, la formation « Animer des activités de sensibilisation » et le « Souk d’idées pour sensibiliser » ont pour objectif de renforcer les participants en vue des pdj.

C’est-à-dire construite en fonction du public visé, des objectifs fixés.

Ce document est téléchargeable sur le sésame et le site Internet www.omdm.be dans la partie dédiée aux petits déjeuners Oxfam des 11 et 12 octobre 2014.

Ex. : impacts du commerce équitable pour le partenaire ; rôle du partenaire dans la communauté dans laquelle il est impliqué ; enjeux défendus par le partenaire dans son pays ; la manière dont fonctionne le partenaire,généralement structuré en coopérative, en fédération, en regroupement, etc.

Le témoignage d’Adam et Jean Yameogo est présenté dans la vidéo sur l’exploitation du travail agricole en Pouilles gagnant “ le premie Jerri Masslo” du syndicat FLAI cconsulté le 14/04/2014

Emilio Sereni, Il capitalismo nelle campagne (1860-1900), Einaudi, 1947 – 414 p.

Ibid

Leopoldo Franchetti, Condizioni politiche e amministrative della Sicilia, Donzelli, Roma, 2011 288 p.

Cgil,Flai, Agromafie e Caporalato Primo rapporto, 11 dicembre 2012 En ligne. consulté le 20/04/2014

Wikipedia, Caporalato, en ligne, consulté le 20/04/2014

A. Leogrande, Uomini e Caporali, Viaggio tra i nuovi schiavi nelle campagne del Sud,Mondadori, Milano 2008. p. 122,

Ibid.

L’internazionale, La rivolta dei braccianti africani e la pulizia etnica a Rosarno, numéro 96-Janvier/Fevrier 2010[en ligne],  consulté le 20/04/2014

FILLEA, FLAI, CGIL, Campagnie “Stop Caporalato” [en ligne] consulté le 20/04/2014

Gouvernement Italienne, décret législatif n 138/2011 [en ligne]

La republica, 50000 invisibili nei campi la vergogna del caporalato, Puglia 19/04/2014 [en ligne] consutlé le 20/04/2014

Decrete Bossi-Fini [en ligne] consutlé le 21/042013

Capagne in lotta [en ligne] consulté le 21/04/2014

S.O.S Rosarno [en ligne] consulté le 21/04/2014

QR Code Business Card