Protection contre les abus et l’exploitation

Plan d’action contre les abus et l’exploitation

Dans le cadre d’un programme visant à renforcer la prévention et la protection, Oxfam a annoncé en Février 2018 un nouveau plan d’action pour renforcer les mécanismes de protection contre les comportements sexuels répréhensibles au sein de l’organisation. Nous sommes absolument déterminés à veiller à ce que toutes les personnes avec lesquelles nous travaillons, ainsi que notre personnel et nos bénévoles, soient protégés de toute forme d’abus.

Une Charte d’intégrité pour le secteur en Belgique

Oxfam-Solidarité, Oxfam-Wereldwinkels et Oxfam-Magasins du Monde ont aussi signé la nouvelle charte d’intégrité pour les ONG, lancée par le ministre de la Coopération au développement De Croo. En signant cette charte, les ONG confirment l’intégrité et le respect comme étant des valeurs fondamentales ; et elles s’engagent à prendre des mesures concrètes pour appliquer une approche d’intégrité claire.

Mesures internes RH pour garantir l’intégrité

Oxfam-Magasins du monde met en place une série de mesures internes afin de garantir l’intégrité et l’éradication de toute forme d’abus au sein de l’organisation : workshops et webinars sur ces questions, système de références stricte pour les nouveaux employés, présence d’une personne de confiance et d’un point focal en charge des questions sur l’intégrité…

Signalement d’abus et lancement d’alerte

Afin que toutes les personnes liées à Oxfam – membres du personnel, bénévoles, sympathisants, partenaires et bénéficiaires – se sentent en sécurité, une procédure a été mise en place afin de faciliter le signalement des incidents ou des craintes, de manière confidentielle ou non. Peuvent être dénoncés via cette procédure : soupçons de vols ou de fraude, non-respect d’une obligation légale, erreur judiciaire, danger pour la santé et la sécurité des individus, danger pour l’environnement, dissimulation délibérée d’information, exploitation ou comportements sexuels outrageants, abus ou exploitation de personnes mineurs… Ces dénonciations peuvent être faites via ces lignes téléphoniques :

Partager!