Le partenariat selon Oxfam

Oxfam-Magasins du monde travaille actuellement avec 157 partenaires de commerce équitable, tous produits confondus. Il s’agit d’abord de 35 producteurs d’artisanat dont Oxfam-Magasins du monde importe la plus grande partie en direct.  Cependant une partie des produits est importée via Evenaar (Hollande) et EZA (Autriche).

Les produits alimentaires sont fournis par 109 organisations et les produits cosmétiques par 18 organisations dont 5 d’entre elles fournissent les 2 types de produits. Les produits alimentaires sont importés par Oxfam-Wereldwinkels (Belgique), Maya Fair Trade (Belgique), par Ethiquable (Belgique et France) et  les produits cosmétiques par CTM-Altromercato (Italie). Environ 50% des organisations partenaires dans les pays du Sud se situent en Amérique latine (76) tandis que les autres 50% se répartissent entre l’Asie (40), l’Afrique (32) et l’Europe (9) pour les produits Paysans du Nord.

Les organisations partenaires d’Oxfam-Magasins du monde revêtent des formes diverses : fédérations de producteurs, coopératives de producteurs, ateliers d’insertion de handicapés, organisations populaires, organismes d’Etat, entreprises privées à but social… Cela dépend des pratiques et de la législation du pays où elles se trouvent. Afin que le principal bénéficiaire soit les organisations partenaires, Oxfam-Magasins du monde travaille avec elles sans intermédiaire. Le groupe de producteurs fixe un prix qu’il estime équitable. Ce prix doit couvrir les coûts de production et une juste rémunération du travail. Il peut être de 10 à 100% plus élevé que dans le circuit traditionnel.

Le partenaire reçoit à l’avance 50% du prix de la production; les 50% restant sont payés à la réception des produits. Comme la commande est passée 6 mois à l’avance, c’est une forme de crédit qui permet aux partenaires d’acheter les matières premières nécessaires, sans s’endetter pour les financer. Un autre avantage reconnu par les organisations du Sud est le fait que Oxfam-Magasins du monde s’engage à travailler dans la durée. Les producteurs peuvent ainsi faire des prévisions dans le temps et une relation de collaboration sur le long terme peut s’engager.

Un autre moyen de soutenir le travail de nos partenaires est de faire du « développement de produits » avec eux, afin de renforcer leurs capacités, leurs connaissances en matière d’environnement, de certification, des normes existantes, d’attentes du consommateur. De même les missions d’évaluation conduites par Oxfam-Magasins du monde sur le terrain permet de vérifier que les critères du commerce équitable sont respectés et dans un deuxième temps de convenir d’un plan d’action avec le partenaire pour progresser encore.

Enfin, l’attention portée aux projets sociaux qui sont menés par les producteurs contribue à faire du partenariat avec les producteurs un véritable outil de changement social (en matière de santé, d’égalité entre hommes et femmes, d’éducation des enfants, de formation d’adultes, de distribution des revenus aux plus défavorisés, de diffusion des principes du commerce équitable sur le marché local…). Les organisations partenaires du Sud viennent régulièrement en Belgique pour mieux faire connaître leurs projets aux bénévoles du Mouvement d’Oxfam-Magasins du monde. Les partenaires sont mis en avant pour le grand public lors de Campagnes de sensibilisation organisées par Oxfam-Magasins du monde, la revue Déclics disponible gratuitement dans ses magasins et les analyses et études présentes sur ce site.

Partager!