Les thématiques d’Oxfam

Slamer, oui, mais sur quoi ?

Vous êtes motivés pour participer au concours mais un peu perdus face au sujet à traiter ? Les thématiques d’Oxfam sont en effet diverses.

Oxfam s’inquiète de l’accès à toute personne aux droits humains économiques et sociaux au Nord comme au Sud. Par conséquent, Oxfam interroge notre système économique global et notre société de consommation. Car pour Oxfam, les inégalités et la pauvreté ne sont pas une fatalité mais bien les conséquences d’un système auquel l’on participe tous de près ou de loin.

En parcourant le site d’Oxfam-Magasins du monde, vous verrez apparaître quelques grands thèmes : le commerce équitable (en réaction au commerce classique), le travail décent (en réaction à l’exploitation de la main d’œuvre mal payées, au travail des enfants, à l’esclavage moderne…), la souveraineté alimentaire (en réaction à la perte grandissante de la souveraineté des peuples sur leur agriculture).

De quoi décliner à l’infini les sous-thématiques ! La filière du coton, du cacao, du café, du thé, du jus d’orange. Les conditions de travail dans les usines textiles ou de matériel informatique dans le sud-est asiatique, le problème de la faim et de la malnutrition dans le monde, le problème du réchauffement climatique et ses conséquences sur les paysans, l’accaparement des terres, les modèles d’agriculture qui s’opposent aujourd’hui (agriculture paysanne contre agro-industrie et agro-business), la crise du lait, les inégalités croissantes, la surconsommation, la justice fiscale…

Mais aussi, de l’autre côté, toutes les alternatives au système global : l’agro-écologie, le regain de l’agriculture paysanne et locale, le commerce bio et équitable, le seconde main, le recyclage, la simplicité, le mouvement de la transition…

Pour s’y plonger en douceur, vous pouvez télécharger et lire le texte suivant en guise d’introduction. La face cachée de la mondialisation y apparaît mais à vous de choisir un thème plus ciblé : une vidéo, un témoignage, une visite, une animation proposée par Oxfam ou une autre organisation qui pourra être un déclencheur à l’écriture.

Si vous n’êtes pas sûr de votre choix, que vous ne trouvez pas de documentation intéressante ?  Contactez Simon au 010 420 215.

Partager!