Règlement du concours Slam in Dignity

Une initiative d’Oxfam-Magasins du monde

Esprit du Concours

L’esprit du Slam in Dignity est de permettre à des élèves du secondaire de sensibiliser leurs pairs au moyen d’un message approfondi et interpellant sous une forme poétique.

Cela prend la forme d’un mini-festival amateur de slam « militant», un moment convivial au sein de chaque école et ensuite entre les différentes écoles participantes lors de la soirée inter-écoles.

Les élèves participants sont amenés à confronter leurs connaissances et leurs regards critiques pour creuser les messages qu’ils veulent porter avec une certaine subtilité, (im)pertinence, nuance autour des thématiques d’Oxfam. Ils apprennent à affiner une expression à l’écrit et à l’oral, ils aiguisent le regard critique, ils ont l’opportunité de s’essayer au slam devant un public.

Article 1: “Le concours Slam in Dignity” est organisé par Oxfam-Magasins du Monde asbl dont le siège social est situé 285, rue provinciale, 1301 Wavre.

Participation

Article 2: Cette action est ouverte aux élèves du secondaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles avec la volonté de toucher plus particulièrement  les jeunes de l’enseignement technique et professionnel. Toute école dans laquelle un projet de Jeune Magasin du monde Oxfam existe peut participer.

Article 3: Pour participer, l’inscription doit se faire via le formulaire avant le 31 janvier 2016 sur le site www.oxfammagasinsdumonde.be/slamindignity.

Article 4: La personne de contact telle qu’inscrite recevra toutes les informations ultérieures concernant le concours  et devra renseigner les organisateurs sur le thème du slam, le nombre d’élèves et/ou profs qui slameront le texte. La personne de contact sera également informée de toutes modifications, demande d’informations complémentaires, évaluations, noms des gagnants.

Déroulement et rôle des enseignants

Article 5: L’école et les participants sont libres de s’organiser quant à la création du texte slamé (appel à candidatures, projet de classe, œuvre collective, mini-concours dans l’école…). Au final, chaque école ne peut présenter qu’un groupe de participants présentant un texte qui sera slamé lors de la soirée du 2 mai 2016 du Slam in Dignity.

Article 6 : Il est demandé que chaque groupe soit parrainé, coaché par un prof même si celui-ci n’est pas obligé d’intervenir ni dans la création du texte ni dans la prestation. Il est vivement conseillé aux élèves participants de faire appel aux enseignants pour les aider à creuser une thématique avant d’écrire dessus en allant au-delà des clichés, des messages simplistes, des fausses croyances. L’écriture du texte elle-même doit se faire par les élèves.

Article 7 : Les participants peuvent faire appel à l’intervention gratuite d’un animateur Oxfam pour les aider à comprendre les enjeux d’une thématique. L’animateur n’interviendra cependant pas en tant que tel sur le texte des participants.

Article 8 : Il est demandé à l’école de prévoir en amont de la soirée du Slam in Dignity au moins un moment où le slam sera présenté aux élèves de l’école (ou une partie d’entre eux). Ceci afin de faire rayonner dans l’école le message porté par les participants qui ont créé le texte. Chaque personne de contact doit poster par mail au moins une photo de ce moment avec possibilité d’introduire une courte description. La photo pourra être envoyée en format digital à l’adresse simon.laffineur@mdmoxfam.be.  Une courte vidéo peut aussi être envoyée.

La soirée Slam in Dignity

Article 9: Les groupes de participants seront invités à présenter leur Slam lors de la soirée qui se déroulera à Namur (Maison de la culture) le lundi 2 mai 2016. Ils devront être présent à partir de 16h30 pour réaliser la balance son et recevront une collation. Le concert débutera à 20h30. La soirée sera ouverte au public.

Article 10 : Pour chaque école, le texte sera présenté par minimum 2 participants et maximum 5 participants (ceci afin d’encourager un travail d’équipe). Le slam doit faire un maximum de 5 minutes. Le texte peut être « slamé » librement et/ou chanté. Il sera déclamé par les élèves et accompagné de musique par des musiciens improvisateurs professionnels qui seront présents à la soirée. Si des élèves ou enseignants musiciens voudrait intervenir musicalement avec leur équipe, merci de contacter simon.laffineur@mdmoxfam.be. Nous serions heureux de pouvoir y répondre positivement mais cela doit rester techniquement possible.

Article 11 : Les textes seront publiés sur la page internet du Slam in Dignity. De par leur participation au concours, les participants donnent l’autorisation de leur publication. Ils conservent néanmoins la paternité de leurs œuvres.

Thématique des textes

Article 12 : Les thématiques qui doivent inspirer le texte créé par les participants sont les thématiques portées par le mouvement Oxfam. La vision d’Oxfam est un monde dans lequel chaque être humain a accès aux droits socio-économiques fondamentaux. Un monde comportant moins d’égalité, moins de pauvreté. Oxfam Magasins du Monde sensibilise principalement la société aux enjeux d’un commerce équitable, d’une souveraineté alimentaire, d’un travail décent. Ces thématiques complexes seront sélectionnées et traitées librement par les participants. Les participants peuvent choisir de brosser un large portrait de la mondialisation actuelle ou de traiter d’un aspect en particulier. Les participants se referont à la page internet du concours « les thématiques d’Oxfam » ainsi qu’à l’onglet « s’informer » du site oxfammagasinsdumonde.be.

Prix et critères du jury

Article 13 : Bien que l’important soit de participer, l’équipe gagnante du concours pourra le temps d’une journée (à déterminer à la fin du mois de juin, lors des jours blancs scolaires), rencontrer le slammeur Mochélan et enregistrer avec ses conseil le slam dans un studio professionnel (Studio Ubik à Bruxelles).

Article 14 : Les critères d’appréciation pour départager le gagnant du concours sont les suivants :

  • la qualité, la créativité déployée dans l’écriture du texte.
  • la pertinence, l’esprit critique et la nuance apportée dans le thème traité.
  • respect des thématiques imposées.

C’est surtout la subtilité et la réflexion portée qui entoure le texte qui sera appréciée par le jury. Il est recommandé aux élèves de bien se renseigner sur le sujet qu’ils veulent aborder et d’avoir un souci d’exactitude quant aux faits ou références historiques citées le cas échéant. Le jury tiendra compte du fait que le texte évite un message simpliste, misérabiliste, paternaliste dans la manière dont il aborde une thématique.

Les critères suivants ne feront pas l’objet d’une appréciation du jury :

  • qualité musicale
  • prestation scénique

Néanmoins, ils sont bien sûr indispensables à l’ambiance de la soirée !

Article 15 : Les organisateurs se réservent le droit de refuser la participation et le texte de la chanson s’ils comportent un élément contraire à la moralité ou au code éthique des organisateurs.

Propriété intellectuelle

Article 16 : Chaque participant garantit, sous peine d’exclusion, qu’il/elle est l’auteur original et/ou l’ayant droit des textes slamés et photos postées. Il/elle garantit également que les éventuelles personnes concernées par les photos postées ont donné leur accord pour l’utilisation, la reproduction et la diffusion de celles-ci. Les participants garantissent en outre l’organisateur de tout recours émanant de tiers et afférent aux droits de propriété intellectuelle relatifs aux supports envoyés.

Article 17: En prenant part au concours, les participants marquent leur accord avec le présent règlement.

Partager!