fbpx

Aidez les victimes des inondations au Pakistan. Faites un don.

Des millions de gens ont été affectés par les inondations au Pakistan : ils ont perdu leur toit et tous leurs biens. Avec ses partenaires locaux, Oxfam fournit notamment aux victimes de l’eau potable, de l’aide alimentaire et des abris temporaires.

On estime à 20 millions le nombre de personnes touchées par ce désastre. La plus grande catastrophe humanitaire du moment, d’après l’ONU. Oxfam a lancé un appel pour récolter 5 millions d’euros, afin de pouvoir aider la population et amorcer une reconstruction qui prendra plusieurs années.

Oxfam est présente depuis des dizaines d’années au Pakistan. Elle y soutient les victimes de catastrophes naturelles et de conflits, et les aide à mieux s’y préparer.

Avec ses partenaires, Oxfam a distribué de l’aide humanitaire, réparé des conduites d’eau, fourni des ustensiles et des kits d’hygiène, et donné des sessions d’information autour de l’hygiène personnelle et de la gestion de déchets. Nous comptons bientôt mettre en place des programmes d’ « argent contre travail » et distribuer des bourses, afin de redonner des moyens de subsistance aux gens.

Vous pouvez aider les victimes des inondations. Soutenez le programme d’urgence d’Oxfam en effectuant un don en ligne ou en effectuant un virement sur le compte 000-0000028-28 avec en communication ’9106 – Aide d’urgence Pakistan’.

Que fait Oxfam au Pakistan ?

Oxfam fournit à plus de 375.000 personnes de l’eau potable, des équipements sanitaires, des kits d’hygiène, de l’aide alimentaire, des abris temporaires et des ustensiles. Nous mettrons bientôt sur pied des actions visant à aider la population à retrouver des moyens de subsistance.

Oxfam est présente depuis des dizaines d’années au Pakistan. Elle intervient notamment lors de catastrophes et soutient les populations qui ont dû prendre la fuite suite à des conflits de long terme. En outre, elle a travaillé à préparer la population aux situations d’urgence. Lors du tremblement de terre de 2005, près de 100 collaborateurs d’Oxfam étaient sur place pour aider les victimes.

Pour financer les actions d’aide et de reconstruction, Oxfam a lancé un appel pour récolter 5 millions d’euros. Avec cet argent, nous voulons venir en aide à plus de 600.000 victimes dans les provinces de Khyber Pakhtunkhwa et de Sindh, et dans le Punjab.

A Khyber Pakhtunkhwa

Oxfam fournit et installe :

  • des réservoirs d’eau munis de robinets
  • des équipements sanitaires
  • des kits d’hygiène
  • des ustensiles
  • des tablettes pour purifier l’eau.
  • des latrines
  • des lavoirs

Nous organisons des sessions d’information sur l’hygiène personnelle et la gestion des déchets. Les équipes sont très attentives à tout cas de diarrhée ou d’affections de la peau.

Peu à peu, nous inscrivons des gens pour les programmes d’ « argent contre travail » et les bourses à venir.

A Sindh

Avec son partenaire local SAFCWO, Oxfam :

  • construit des latrines
  • répare des pompes à eau
  • organise des sessions d’informations autour de l’hygiène
  • distribue de l’eau potable et des tablettes pour purifier l’eau
  • prépare des repas chauds

Au Punjab

Dans plus de 150 villages, les systèmes d’alerte précoce – mis en place grâce à des programmes de gestion de risques – ont permis l’évacuation efficace des gens.

Oxfam y fournit :

  • des latrines
  • des pompes à eau
  • des kits d’hygiène
  • des ustensiles
  • des jerrycans
  • des repas chauds
  • de l’eau potable

Plus d’infos :

Mirjam Van Belle, responsable de la cellule Urgences d’Oxfam-Solidarité : 02 501 67 44 – mva(at)oxfamsol.be

Une journée de marche pour fournir de l’eau potable

Qasim Berech, expert en santé publique pour Oxfam au Pakistan, s’est rendu récemment dans la vallée de Swat. Son périple pour livrer des tablettes de purification d’eau illustre bien les difficultés qu’éprouvent les organisations humanitaires pour venir en aide à la population.

Lisez son témoignage sur le site d’Oxfam-Solidarité (25/08/10)

À lire aussi :

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *