fbpx

Un week-end intensif pour le petit train citoyen !

Le week-end des 16 et 17 juin a été chargé pour le petit train citoyen, puisqu’il y a fait escale à Etterbeek, Schaerbeek et Gembloux.

Etterbeek

Jacqueline, de l’équipe d’Etterbeek, revient sur le passage du petit train citoyen dans les rues d’Etterbeek ce dimanche 17 juin après-midi :

Mon sentiment est que cet événement s’est déroulé dans une ambiance conviviale et que le beau temps a facilité l’échange de contacts. Nous avons constaté une participation importante des différents partis politiques se présentant aux prochaines élections communales mais, par contre, peu de citoyens etterbeekois ont pris part au trajet du petit train. Les différents candidats ont répondu de façon concrète aux différentes interpellations tout au long du parcours mais il est vrai qu’ils sont impuissants par rapport à certaines revendications, celles-ci relevant du pouvoir décisionnel de la région. Ils n’ont alors qu’un pouvoir de lobby auprès de la région, sans avoir de réels moyens d’agir au niveau local. L’interpellation des associations de la Solidarité Internationale fut quelque peu écourtée par manque de temps mais les candidats présents ont pris des engagements. La participation de l’équipe d’Etterbeek d’Oxfam-Magasins du monde a demandé pas mal d’énergie mais, par rapport à notre investissement temps, nous estimons que notre interpellation a été entendue. A suivre … mais comme l’équipe d’Etterbeek fait partie du comité de pilotage de “Commune du Commerce Equitable” nous aurons l’opportunité de suivre et d’aider au développement du commerce équitable dans la commune.

Schaerbeek

A Schaerbeek, Esmé parle du commerce équitable et du passage du petit train citoyen dans sa commune.

L’organisation nous a demandé pas mal d’énergie mais au final, nous ne regrettons pas d’y avoir participé. Sur le lieu de départ du petit train, nous avons tenu un stand accueil-café où l’on proposait à prix démocratiques des couques de la ferme Nos Pilifs et du jus/café/thé Oxfam. On offrait aussi gratuitement des pommes d’un magasin bio de Schaerbeek. On voulait que l’ensemble soit accessible à tout le monde. Pas mal de familles avec des jeunes enfants sont venues petit-déjeuner, les petites bouteilles de jus ont eu du succès chez les petits, et les pommes bio, chez les parents. On avait aussi organisé un stand de sensibilisation où étaient disposés le dernier Déclics, les cartes d’interpellation « cher candidat », le dépliant « Communes du Commerce Equitable » et deux brochures (« Le commerce équitable pour les nuls » et « Tout un mouvement »). Le stand était une occasion de dialoguer avec des citoyens et des candidats politiques sur la place du commerce équitable dans notre commune. J’ai eu quelques échanges intéressants avec l’un ou l’autre candidat qui, visiblement, ne savaient pas grand-chose sur la situation précise dans leur propre commune. Nous avons évoqué les points positifs et les engagements déjà pris par la commune. C’était aussi l’occasion d’explorer des pistes à prendre pour aller plus loin, notamment en renforçant les actions de sensibilisation et la formation dans les collectivités, en installant des distributeurs de boissons et snacks équitables dans les lieux publics gérés par la commune, en augmentant le nombre de commerces qui proposent des produits équitables à leur clientèle, en soutenant les initiatives privées ou collectives (en assurant leur visibilité par exemple), etc. La commune n’a pas encore pu déposer son dossier pour le label « Commune du commerce équitable » car le critère n°2 (consommation dans les commerces et établissements Horeca) n’est pas encore atteint : 15 commerces proposent des produits équitables à leur clientèle alors qu’il en faut 23 pour obtenir le titre. C’était d’ailleurs une des questions du quizz proposé aux participants du petit train ! Dans l’ensemble, l’interpellation s’est bien déroulée. Une réunion d’évaluation va être organisée afin que les associations et les citoyens impliqués puissent échanger leurs impressions et leurs vécus du projet.

Gembloux

Marie-Jo, de Gembloux, revient sur le passage du petit train dans sa commune :

Nous n’avons malheureusement pas eu de chance avec le temps, cela a un peu mis à mal la force de l’interpellation. A Gembloux, il n’y a pas encore de comité de pilotage « Commune du Commerce Equitable ». Mais comme tous les candidats ont répondu positivement lors du passage du petit train, nous comptons bien recontacter la commune pour assurer un suivi et mettre en place un groupe de citoyens actif pour lancer la commune dans la campagne « Commune du Commerce Equitable ».

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *