fbpx

Le petit train citoyen est passé par Arlon

Globalement, l’action “petit train citoyen” a été une réussite – la préparation s’est bien déroulée et l’ambiance le jour-même était chaleureuse. Le seul bémol se situe peut-être au niveau de la représentation des partis le jour de l’interpellation. Le tumulte des semaines pré-élections est sans doute la cause de l’absence des têtes de liste des partis candidats. Néanmoins, nous avons pu prendre de nombreux contacts et les échanges avec les candidats présents étaient francs et positifs. Arlon n’est pas encore inscrite dans la campagne “Communes du Commerce Equitable”. Nous avons donc axé notre interpellation sur la première étape de la campagne qui est la constitution d’un comité de pilotage. C’était fondamental pour nous que l’ensemble des partis, pas seulement la majorité au pouvoir, s’engage à participer de façon active au sein de ce comité. On a réussi à ce qu’ils s’y engagent tous, en leur montrant en quoi leur participation pouvait être bénéfique et cohérentes par rapport aux différents intérêts qu’ils défendent. Selon nous, c’était un point crucial parce que cela permettra de collaborer avec une palette d’acteurs communaux plus large au sein d’une plus grande diversité de secteurs. Afin d’aboutir à cet engagement, nous avons travaillé en deux temps. Dans un premier, les candidats ont été invités à l’action “petit train citoyen” par la commission consultative pour la solidarité internationale, qui rassemble notamment Oxfam-Magasins du monde, le CNCD-11.11.11, Amnesty et Nature & Progrès. Ensuite, la commission leur a envoyé un courrier à signer, en reprenant leurs engagements afin d’assurer un réel suivi à l’interpellation.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *