Manifestons-nous contre l’austérité en Europe !

Le 14 mars 2013, Oxfam-Magasins du monde a rejoint la manifestation de la journée d’action européenne pour appeler les citoyens et les dirigeants à un printemps européen (For a European Spring). L’action se déroule en parallèle du Sommet européen, qui se tient à Bruxelles les 14 et 15 mars, afin de protester contre les mesures d’austérité prises en réponse à la crise par le Conseil européen.

Agir pour la Justice Économique et le Travail Décent

La justice économique au Nord et au Sud est au cœur de la démarche d’Oxfam-Magasins du monde, notamment via le commerce équitable et le vêtement de seconde main, mais c’est aussi l’objectif de notre combat plus global : la lutte structurelle contre la pauvreté et les inégalités socio-économiques.

Dès les années 1980, le FMI a encouragé de nombreux pays du Sud à adopter des programmes d’ajustement structurel qui, on le sait, ont eu un impact socio-économique désastreux sur les populations. Le principe de commerce équitable s’est d’ailleurs développé comme alternative à la libéralisation effrénée promue par le FMI qui a poussé dans la pauvreté quantités de travailleurs et petits producteurs. Aujourd’hui, les mesures d’austérité prises par la troïka (Commission européenne, Banque centrale européenne et FMI) ou les États sont calquées sur les programmes d’ajustement structurel : l’impact sur les populations se fait déjà sentir dans de nombreux pays (Grèce, Espagne, etc.).

Les mesures d’austérité renforcent la concurrence entre les travailleurs en plaçant la compétitivité comme moteur du marché du travail.  Le sentiment de concurrence déloyale entre travailleurs du Nord et du Sud, et à l’égard des travailleurs migrants, n’en est qu’exacerbé.

Réclamer la Démocratie Économique

Avec les mesures d’austérité, la solidarité est renvoyée au placard. L’État se désinvestit de la sphère sociale et de la coopération au développement. Les citoyens contrôlent de moins en moins les mécanismes économiques qui les marginalisent. De plus en plus de personnes, au Nord comme au Sud, sont vulnérabilisées. L’individualisme et le repli sur soi deviennent la norme.

Oxfam-Magasins du monde défend un modèle de société où les droits fondamentaux de tous sont garantis et où la solidarité et la dignité sous-tendent l’ensemble des relations sociales. Les mesures d’austérité ne nous semblent pas contribuer à cet idéal. 

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *