fbpx

WE MADE IT ! 31 enseignes et marques ont signé l’Accord

news_1368692441Sous la pression de plus d’un million de signatures au niveau international, les principales enseignes et marques de mode mondiales se sont engagées dans l’Accord sur la sécurité des bâtiments d’usine au Bangladesh. Juridiquement contraignant, l’Accord couvre à l’heure actuelle plus de 1000 usines sur les 4500 que compte le Bangladesh. Sa mise en œuvre démarre aujourd’hui même.

Des enseignes et des marques qui s’approvisionnent au Bangladesh ont signé l’Accord et sur la sécurité des bâtiments au Bangladesh avec les organisations syndicales représentatives bangladeshies, IndustriALL global union et Uni Global Union, en réponse aux problèmes structurels de sécurité des bâtiments dans cette industrie. Cet Accord représente un premier pas important vers une industrie de l’habillement au Bangladesh qui garantit la santé et la sécurité des travailleurs.

Deux grands absents américains dans la liste des signataires : Wal Mart, premier distributeur mondial et Gap, important client du Bangladesh. Leur adhésion accroîtrait de manière très sensible le nombre des usines concernées par le plan. achACT et ses partenaires les encouragent vivement à reconsidérer leur position et à abandonner le programme alternatif qu’ils promeuvent car il ne tient pas compte des racines profondes de la situation précaire de l’industrie et qu’il marginalise les travailleurs.

La victoire de la plateforme achACT, dont Oxfam-Magasins du monde est membre, des autres membres de la Clean Clothes Campaign et de leurs alliés, les fédérations syndicales globales IndustriALL et UNI, et le Worker Rights Consortium (USA) ont changé les règles du jeu pour les travailleurs de l’habillement au Bangladesh. Cette victoire démontre à quel point il est primordial que les travailleurs s’unissent pour revendiquer leurs droits : l’union des travailleurs de l’industrie (représentés par IndustriALL) et de ceux de la distribution (représentés par UNI) a été essentielle dans ce combat. Travailleurs du Sud et du Nord ont combattus côte à côte afin de faire respecter leurs droits.

La prochaine étape est à présent que les clients du Rana Plaza prennent leurs responsabilités et participent à l’indemnisation complète des victimes de l’effondrement.

Plus d’infos sur www.achact.be

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *