Soirée-débat : reprendre le contrôle du foncier en Belgique

141124-soiree-debat-gembloux

Jeudi 20 novembre 2014 de 18h30 à 21h30
Bibliothèque d’Embourg – Voie de l’Ardenne, 78 – 4053 Embourg
Inscription

Lundi 24 novembre 2014 de 18h30 à 21h30
Faculté de Gembloux – Doc BV bâtiment 48 – Avenue du Maréchal Juin, 2 – 5030 Gembloux
Inscription
En présence d’un représentant de Terre en vue.
Repas local et équitable en cours de soirée.
En collaboration avec L’ADG de Gembloux

La pauvreté rurale et paysanne, principale cause de la faim dans le monde, est en grande partie liée au manque d’accès des petits paysans du Sud à la terre, aux ressources productives et aux marchés. La mondialisation favorise la concentration des exploitations, entraînant l’expropriation des petits paysans. De gros producteurs industriels, souvent liés à des entreprises transnationales, accaparent d’immenses superficies de terres. Cette concentration des terres va à l’encontre des recommandations mondiales, qui préconisent une redistribution des terres comme moyen de lutte contre la pauvreté.

Dans une moindre mesure, la Belgique est aussi concernée par ce phénomène. En 30 ans, plus de 63 % de nos exploitations agricoles ont disparu au profit de grandes exploitations. En parallèle, la pression immobilière sur les terres agricoles, accaparées pour la construction de logements, d’infrastructures, et de loisirs, augmente. Conséquence directe : une spéculation foncière sur les terres agricoles et une envolée des prix, obstacles majeurs à l’installation de nouveaux agriculteurs et à la transmission intergénérationnelle des fermes.

Les soirées-débats visent à questionner la réalité foncière en Belgique, et à rencontrer des citoyens belges qui se mobilisent aujourd’hui autour de cet enjeu.

Inscription indispensable une semaine avant l’événement via ce formulaire (pour Gembloux et pour Embourg) ou au 010 43 79 50 ou par mail à info@mdmoxfam.be
PAF Libre

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *