Les luttes pour l’accès à la terre s’inscrivent dans la durée

17_oct_affiche-cea66-640x429

Les organisations et les citoyens qui ont symboliquement récupéré des terres en avril 2014 se réunissent à nouveau[highslide](*;*;;;)

Liste des 66 organisations signataires de l’appel du 17 avril 2014

[/highslide]. Elles préparent déjà le 17 avril 2015 et repensent l’avenir de notre terre agricole.

L’accès à la terre ne s’est amélioré ni en Belgique, ni au Sud. Chaque jour, de petites fermes disparaissent au profit des multinationales et des champs sont remplacés par du béton. Pourtant demain nous aurons besoin de terres pour manger et de plus de paysans pour produire durablement.

Il y a 6 mois, le 17 avril, 500 citoyens et 60 organisations ont planté des patates aux 4 coins de Belgique, montrant que l’utilisation de la terre est une question qui nous concerne tous, une question de droit ! Ce mouvement de « Patatistes » défend l’accès à la terre, les luttes paysannes et l’agriculture paysanne. Il dénonce la bétonisation et l’artificialisation de nos terres, l’accaparement de terres et leur concentration entre les mains de quelques-uns. Mouvement multiforme, il se propose de repenser notre rapport à la terre et renforcer les initiatives et les alternatives existantes comme le dialogue avec la région wallonne pour favoriser l’accès aux nouveaux paysans, les structures facilitant l’installation des nouveaux agriculteurs ou le développement des circuits courts qui soutiennent l’agriculture paysanne. A Haren les luttes pour l’accès à la terre et la nécessité de construire une ceinture alimentaire autour de Bruxelles tissent des solidarités avec les collectifs locaux contre la construction d’une méga-prison, encore du Béton.

Ce 17 octobre à Haren, nous mettrons en lumière les initiatives citoyennes, de plus en plus nombreuses, pour un modèle agricole plus durable, nous questionnerons la privatisation de la terre et nous préparerons le 17 avril 2015 autour d’un repas composé des patates récoltées. Nous ferons le bilan des avancées et organiserons les nombreuses résistances à venir.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *