fbpx

Oxfam et Médor, un partenariat gagnant gagnant

medor

 

MISE À JOUR (03/12/2015) : les magazines Médor sont en train d’être livrés dans nos magasins. Ils seront par exemple disponibles dès demain à Bruxelles dans les Magasins du monde-Oxfam de Saint-Gilles, Ixelles-Porte de Namur, Bruxelles-Bourse, Anderlecht, Jette, Stockel, Etterbeek, Bruxelles-ULB, Ixelles-Boondael, Schaerbeek et Boitsfort.

MISE À JOUR (01/12/2015) : Le tribunal de Namur a autorisé ce mardi 1er décembre la parution du premier numéro de Médor. Il sera donc incessamment disponible dans les Magasins du monde-Oxfam.

“Victoire totale et longuement motivée”, ce sont les termes de l’avocat de Médor, Me Englebert. Médor, qui ne doutait…

Posté par Médor sur mardi 1 décembre 2015

Médor, magazine trimestriel d’enquêtes et de récits, devait officiellement sortir son premier numéro ce vendredi 20 novembre. Alors que le magazine était en cours de distribution, Mithra Pharmaceuticals S.A. a introduit une requête unilatérale en référé visant à interdire la diffusion et la publication d’un article publié jeudi dernier par Médor sur son site internet.

Suite à cette requête, mercredi 18 novembre après-midi, le président du tribunal de première instance de Namur a interdit provisoirement à Médor« de publier et de diffuser (en ce compris de maintenir cette publication et cette diffusion) l’article “Le risque financier que Mithra n’a pas déclaré à la FSMA” et tout article ayant un contenu essentiellement similaire (…) ». Médor n’a donc pas été entendu. Une audience contradictoire en référé se tiendra mardi 24 novembre au tribunal de première instance de Namur à 14h.

La promo de Médor n’est pas annulée pour autant dans les jours prochains à Namur, Liège, Arlon et Bruxelles. Médor ne peut pas vendre, mais peut encore parler.

Plus d’infos

Un nouveau trimestriel d’investigation coopératif belge verra le jour dès le 20 novembre 2015 et sera disponible dans les Magasins du monde-Oxfam.

Il s’appelle MEDOR. Constitué en coopérative à finalité sociale, le projet a déjà reçu le soutien de grands noms de la presse comme : XXI, Médiapart, La Revue dessinée, Rue89, et de personnalités comme Florence Aubenas, David Van Reybrouck, François Damiens, Denis Robert, Edouard Snowden,…

Médor est porté par 17 fondateurs (journalistes, graphistes, communicateurs, illustrateurs et photographes) qui désirent mettre en place un nouveau processus de construction de l’information pour offrir un journalisme de terrain indépendant, exigeant et amusant. Il s’agit d’une nouvelle forme de journalisme coopératif, basé sur un travail en profondeur, sur des enquêtes de fond. On est loin des réseaux sociaux et de la recherche du buzz émotionnel.

Pourquoi un partenariat avec Oxfam ?

Oxfam-Magasins du monde soutien le lancement de ce magazine, car il est porté par les mêmes valeurs que celles de notre mouvement et que celles de nos partenaires de commerce équitable, avec une approche qui se veut éthique, écologique et sociale : Les 4 (ou 6) pages de publicité de Médor seront validées « éthiques » par Ecoconso ; les libraires sont livrés par une société qui utilise une voiture électrique pour atteindre les villes et vélo-porteurs pour la livraison des points de vente ; le routage sera assuré par la entreprise de travail adapté Nos Pilifs ; la coopérative fonctionne sur le principe « un homme, une voix » peu importe le nombre de parts prises dans la coopérative ; un partenariat avec Article 27 permettra l’accessibilité de Médor aux plus démunis ; deux membres coopérateurs externes pourront assister au comité de rédaction pour favoriser la transparence ; la coopérative veille à assurer un salaire digne à tous les maillons de la chaîne de production et de distribution.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *