Rana Plaza, trois ans déjà

ranaplaza

Trois ans déjà. Trois ans depuis le funeste Rana Plaza, l’effondrement d’une usine textile au Bangladesh le 24 avril 2013. Cette catastrophe est sans aucun doute la pire qu’ait jamais connu le secteur, puisqu’elle a entrainé la mort de 1138 travailleuses et travailleurs, et en a blessé ou handicapé plus de 2000.

De par son ampleur, le Rana Plaza est devenu le symbole d’une filière mondialisée prédatrice, où la recherche de profit outrepasse les plus élémentaires des droits humains. Comment en est-on arrivé là ? Qui sont les responsables ? Quelles sont les actions entreprises pour prévenir ces accidents et, de manière plus générale, défendre les droits des travailleurs textiles ?  Quel rôle joue le commerce équitable ? Comment agir en tant que travailleur, citoyen ou consommateur ?

Voici des propositions d’actions et de lectures soigneusement sélectionnées par Oxfam-Magasins du Monde :

  • Prochaines actions urgentes d’achACT, ainsi que leur toute nouvelle plateforme en ligne be, dont le premier module est consacré à l’explication des origines et responsabilités de la catastrophe.
  • Le documentaire « True Cost », film choc dénonçant le coût caché de la fast fashion.
  • Les derniers numéros des magazines Globe (Coopération belge) et Equité (Artisans du Monde), tous deux consacrés à la thématique du travail décent.
  • L’alternative de consommation équitable, notamment dans les magasins Oxfam, qui peut prévenir ce type de catastrophe. Plus d’infos sur les filières de textile équitable dans la brochure travail décent et l’étude 2015 d’Oxfam-Magasins du Monde.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *