Rencontre avec notre partenaire indien CRC

Le 9 juin dernier, un de nos partenaires indiens était de passage dans nos bureau de Wavre. L’occasion pour nous d’en savoir plus sur les priorités actuelles de l’association et ses projets pour l’avenir. Rencontre avec Indro, directeur chez CRC…

Parlez-nous de votre organisation. Quel rôle remplit-elle en Inde ?  

IMG_5755Craft Resource Center (CRC) a été fondé en 1987 pour aider les artisans à vendre leurs produits sur les marchés locaux et internationaux. Nous fonctionnons avec 18 personnes et nous nous chargeons de la comptabilité, du design ou du contrôle qualité pour les artisans qui le désirent. Ici mère et fils travaillent ensemble et au fil du temps nous sommes devenus une grande famille.

Les artisans sont heureux de pouvoir s’appuyer sur nous pour toutes les démarches administratives. Cela leur permet de se concentrer à 100% sur la création et le développement de nouveaux produits tout en ayant un accès plus facile aux marchés. Plus important encore, en travaillant ainsi, ils bénéficient d’un revenu plus stable.

Nous travaillons avec près de 5.000 artisans répartis dans toute l’Inde, principalement dans de petits villages ou de petites villes indiennes. Et la plupart se regroupent en coopératives.

Quels sont les impacts principaux du commerce équitable pour les artisans ?

Quand les artisans viennent vers nous pour demander notre soutien c’est parce qu’ils sont très pauvres. Notre premier objectif est donc de leur permettre de subvenir à leurs besoins primaires (accès à la nourriture, à l’eau potable et à un logement sécurisant). Quand ceux-ci sont satisfaits de manière durable, nous commençons à les sensibiliser aux valeurs portées par le commerce équitable.

Aujourd’hui, le commerce équitable permet de :

  • Leur garantir une source de revenu stable et durable.
  • Les sensibiliser aux problèmes liés à l’hygiène, l’éducation des jeunes, le genre… Nos membres ont aussi un accès plus facile aux services des plannings familiaux et aux soins de santé.
  • Créer une station d’épuration des eaux et d’encourager les artisans à cultiver leur propre plantes et légumes. De plus, depuis peu, nous sommes actifs dans le reboisement avec notre action « fair trees ». Une vingtaine d’arbres ont déjà été plantés et l’objectif est bien entendu d’en avoir de plus en plus.

Les articles en cuir Eco sont une de vos spécialités. Comment avez-vous commencé cette activité ?

Le tannage du cuir nécessite l’utilisation de nombreux produits chimiques. C’est un procédé utilisé depuis des lustres mais on s’est rendu compte que celui-ci était très nocif pour l’environnement et la santé.

Créer un cuir-éco est un projet initié par l’EFTA qui a trouvé un écho particulier auprès de CRC. En Inde, le tannage du cuir est une activité gérée par des immigrés chinois depuis des générations. Ils ont beaucoup d’expérience dans ce domaine et ont mené des recherches pour améliorer leurs techniques en les rendant moins nocives pour l’environnement. Ainsi, une trentaine de produits (dont le chrome) sont bannis.

Vous travaillez avec de nombreuses artisanes. Ce n’est pas toujours facile pour les femmes de travailler en Inde. Comment gérer-vous cela ?

65% des artisans sont des artisanes ! Ce sont des femmes au foyer qui ont été peu (ou pas) scolarisée. Le poids de la tradition et l’environnement rural sont deux éléments qui ne favorisent pas le travail des femmes en dehors de leur maison en Inde.

Mais étant donné qu’un des objectifs de CRC est de permettre aux producteurs de travailler chez eux pour augmenter leur qualité de vie en décourageant l’exode rural, le travail des femmes est plus facilement admis par la société. Les femmes peuvent travailler de chez elles et acquérir des compétences tout en gagnant en autonomie.

Avez-vous un message à adresser à nos clients-sympathisants?

Oui ! Je voudrai remercier tous les clients et sympathisants pour leur soutien. Votre achat a un réel impact, il fait la différence pour des milliers de personnes. Tous les produits équitables sont un concentré de savoir-faire traditionnel. Notre objectif est de les rendre accessibles au plus grand nombre en les rendant accessibles à tous. Sans vous cela est impossible.

Je suis intimement convaincu que le commerce équitable est un moyen de diminuer les effets des crises successives. On fait du commerce et des échanges pour son bien-être et celui d’autrui pas pour enrichir une multinationale ou un actionnaire.

IMG_5742 IMG_5754

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *