Inondations : des nouvelles de nos partenaires en Inde, au Bangladesh et au Népal

Dans l’ensemble, nos organisations partenaires n’ont pas été affectées directement sur le plan humain et matériel par les pluies torrentielles ayant fait plus de 1200 morts en Asie du Sud-Est. Les fortes pluies ont perturbé le travail de certaines mais tout le monde est sain et sauf.

Inde

Tara : « après des inondations terribles, la vie reprend son cours normal, mais cela va prendre beaucoup de temps. Heureusement tout le monde va bien chez Tara, mais certains collègues ont subi des dommages dans leurs villages à cause des inondations. A Delhi nous avons eu des fortes pluies et de nombreux endroits ont été inondés, comme à Mumbai. Les inondations ont affecté la vie de millions de personnes dans plusieurs états de l’Inde, principalement dans le Bihar. Les autres états touchés sont Gujarat, Assam, Uttar Pradesh oriental, Uttarakhand et Rajasthan. Heureusement, la situation est moins difficile à Delhi, dans l’état d’Haryana et dans le nord de l’Uttar Pradesh, où sont basés la plupart des artisans travaillant avec Tara.

Il y a eu beaucoup de morts et des milliers de personnes ont tout perdu. Le secteur agricole a également été durement impacté.

L’échelle de la catastrophe est telle qu’il est très difficile d’imaginer l’ensemble des dégâts ».

Sasha : les régions de l’Inde sont très inégales face à la pluviométrie : certaines ont subi des inondations, d’autres manquent d’eau, ce que Sujata Goswami, la directrice exécutive de Sahs, analyse comme une conséquence du changement climatique. Quand il pleut beaucoup, les sols s’engorgent rapidement et les rivières débordent.

« Le travail de Sasha a été perturbé mais a pu recommencer. Nous sommes plus inquiets des suites : maladies comme la diarrhée, la dysenterie, la malaria et la pénurie d’eau potable. Heureusement, personne de l’équipe n’a été affectéMerci pour votre préoccupation  »

Noah’s Ark : il y a eu de fortes pluies mais les artisans et employés n’ont pas été affectés par les inondations.

Pushpanjali : la région où est située l’organisation, autour d’Agra, connait actuellement une sécheresse (-65% de précipitations que la normale). Les habitants s’inquiètent pour les récoltes.

Bangladesh

Dhaka Handicrafts : l’organisation a été touchée par des fortes pluies et inondations. La plupart des routes ont été très endommagées ce qui rend compliqué l’acheminement des marchandises, les déplacements etc.  Mais les artisans et travailleurs de Dhaka ne semblent pas touchés personnellement, et la situation s’améliore peu à peu.

Népal

ACP : les inondations ont affecté les plaines du Terai, au sud du Népal : cette région, la plus fertile du pays, est aussi un centre industriel et financier. Il semble qu’une part importante des récoltes a été détruite, ce qui aura des conséquences lourdes pour le pays sur le long terme.

ACP n’a pas de producteurs dans cette région, et n’a pas été affecté par la catastrophe. Un des membres du Fair Trade Group Nepal, la plateforme népalaise de commerce équitable, a en revanche été touché : pas de victimes, mais de nombreuses maisons détruites ou endommagées.

Inondations causées par la mousson à Calcutta, Inde (septembre 2017)

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *