Oxfam Magasin du monde

Le pouvoir citoyen contre la pauvreté

Les Jeunes Ambassadeurs du Commerce Équitable, bilan de 3 années de projet

Si vous êtes intéressé.e. par ce projet Erasmus +, si vous voulez rencontrer les étudiant.e.s qui l’ont vécu et découvrir leurs productions pédagogiques, venez nous rejoindre à un « afterwork » à Bruxelles, à l’auberge de jeunesse Jacques Brel (métro Madou), ce vendredi 12 janvier de 16h30 à 18h45. De plus, nous aurons le grand plaisir d’accueillir Bernard De Vos (délégué général aux droits de l’enfant) qui abordera la question de savoir en quoi ce type de projet favorise l’accrochage scolaire.

Au printemps 2015, des professeurs du Lycée Technique Bel-Orme de Bordeaux ont décidé de lancer leur école dans l’aventure d’un projet européen Erasmus +. Ils ont choisi comme thème « Le commerce équitable » et ont regroupé autour d’eux deux autres écoles, l’une belge et l’autre portugaise, ainsi que des ONG actives dans le commerce équitable en France, en Belgique et au Portugal. L’Union européenne ayant entériné le dossier introduit, le projet JACE « Jeunes Ambassadeurs du Commerce Equitable » a pu voir le jour.

Sur trois ans, les enseignant.e.s ont eu pour ambition de faire connaitre le commerce équitable à leurs élèves, pour la plupart en décrochage scolaire, et de les impliquer activement dans la connaissance et la promotion de cette alternative auprès de leurs pairs. Trois ans pour faire d’eux de véritables ambassadeurs épaulés par l’expertise des ONG Artisans du Monde (France), CIDAC (Portugal) et Oxfam-Magasins du Monde (Belgique).

Au programme : des animations, des visites, des rencontres, la découverte des équipes de bénévoles adultes, la découverte des produits du commerce équitable, des coopératives et des cultures qui se cachent derrière. Mais encore, des séjours organisés par les différents pays, la visite des institutions européennes, la découverte des problématiques auxquelles le commerce équitable tente de répondre, l’approfondissement de la réflexion sur la mondialisation économique et ses conséquences.

Jeunes et adultes ont également pu participer à la création d’outils pédagogiques, d’une mallette sur la filière du café, de jeux à destinations des jeunes, d’un kit pour lancer une boutique équitable dans son école à destination d’autres élèves (le projet JM n’existant effectivement pas encore en France et au Portugal).

Enfin, moment phare du programme, un groupe restreint d’élèves a pu se rendre en juillet 2017 au Pérou, à la rencontre de coopératives de commerce équitable et de jeunes péruviens afin de voir « de leurs propres yeux » le travail réalisé sur place, les succès et difficultés rencontrés, le commerce équitable rendu très concret et vivant à l’autre bout de la chaine de production de la filière du café.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *