Oxfam Magasin du monde

Le pouvoir citoyen contre la pauvreté

Oxfam-Magasins du monde a réussi à faire bouger Primark vers un peu plus de transparence !

Le 13 janvier dernier, une quarantaine de jeunes d’Oxfam-Magasins du monde en collaboration avec achACT menaient une action originale devant l’enseigne de fast fashion, Primark. De drôles de détectives envahissaient la rue Neuve pour enquêter sur cette marque afin de faire plus de transparence sur les conditions de travail chez leurs fournisseurs. A cette occasion, Oxfam-Magasins du monde et achACT remettaient à Primark une pétition signée par près de 70 000 citoyens pour une plus grande traçabilité dans l’industrie du vêtement.

« Nous sommes heureux d’apprendre que Primark a décidé de publier les noms et les adresses de leurs fournisseurs sur leur site internet. C’est une excellente nouvelle ! Il faut savoir que Primark fait partie des mauvais élèves. Elle a toujours refusé de publier les noms et les adresses de leurs fournisseurs. Nous sommes donc heureux de voir que cette enseigne de vêtements low cost fait un premier pas vers plus de transparence. Nous espérons qu’ils vont poursuivre leur démarche et signer le pacte pour la Transparence. » commente Pierre Santacatterina, directeur d’Oxfam-Magasins du monde.

5 ans après la catastrophe du Rana Plaza au Bangladesh, il est grand temps d’exiger la transparence sur l’ensemble de l’industrie textile. Pour Oxfam-Magasins du monde, une autre mode est possible !

Plus d’infos sur slowfashion.be

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *