Charte internationale du commerce équitable

Comment le mouvement mondial du commerce équitable oeuvre à transformer le commerce afin d’établir justice, équité et durabilité pour l’homme et la Terre.

Partout dans le monde et depuis des siècles, l’humanité a développé des relations économiques et commerciales basées sur des bénéfices mutuels et la solidarité. Le commerce équitable applique ces idées aux défis contemporains du commerce international dans un monde globalisé. Le mouvement du commerce équitable est composé d’individus, d’organisations et de réseaux partageant une vision commune d’un monde où la justice, l’équité et le développement durable sont au coeur des structures et des pratiques commerciales afin que chacun, à travers son travail, puisse préserver un mode de vie digne et décent, et parvenir à son plein épanouissement.

World Fair Trade Organization et Fairtrade International ont initié le processus de rédaction de cette Charte en consultation avec d’autres acteurs afin de créer un document de référence commun pour le mouvement mondial du commerce équitable. Elle a pour but d’aider les acteurs du commerce équitable à expliquer comment leur travail est lié à des valeurs et à une approche générique partagées, ainsi que de permettre à ceux qui travaillent avec le commerce équitable de reconnaître ces valeurs et approches.

Le commerce mondial a pris un essor spectaculaire au cours de ces dernières décennies. Ceci constitue l’un des principaux facteurs de croissance économique dans de nombreux pays mais les gains n’ont pas été partagés équitablement. Les modèles commerciaux mis en avant par les institutions mondiales et par les grandes entreprises ont manqué à leurs promesses d’éradiquer la pauvreté, provoquant un niveau d’inégalité sans précédent.

Les marchés sont généralement dominés par une poignée d’entreprises internationales ayant le pouvoir de fixer les règles commerciales pour leurs fournisseurs en imposant des prix bas, qui se trouvent souvent en-dessous des coûts totaux de production. Cela pousse les petits producteurs et les travailleurs à devoir se battre pour gagner un salaire décent et les rend vulnérables face à l’exploitation.

Le commerce équitable est basé sur des modes de production et d’échange plaçant l’Homme et l’environnement avant la recherche de profit financier.”

Il existe une autre façon de faire !

Le commerce équitable est basé sur des modes de production et d’échange plaçant l’Homme et l’environnement avant la recherche de profit financier. Le commerce équitable met également en lien les producteurs et les consommateurs grâce à une plus grande transparence de la chaine d’approvisionnement. En démontrant qu’une plus grande équité dans le commerce mondial est possible, le commerce équitable cherche également à impliquer les citoyens dans la réécriture des règles du commerce, en tenant prioritairement compte des besoins des petits producteurs, des travailleurs et des consommateurs. Le commerce équitable n’est pas une oeuvre caritative mais un partenariat pour le changement et le développement à travers le commerce.

  1. Le commerce équitable débute avec des producteurs rassemblés au sein d’organisations démocratiques dans le but de créer des entreprises solides qui soient en mesure de faire face à la concurrence des marchés internationaux, ainsi que d’assurer l’amélioration des termes d’échanges.
  2. Les entreprises permettent de relier les producteurs aux consommateurs afin qu’ils oeuvrent ensemble pour le changement . Les entreprises pionnières dédiées à 100% au commerce équitable ont été rejointes par des entreprises traditionnelles qui ont reconnu l’importance de soutenir le commerce équitable dans le cadre de leurs programmes de développement durable.
  3. Le commerce équitable permet aux consommateurs d’agir de façon responsable à travers le choix de produits qui offrent des meilleures conditions commerciales aux hommes et femmes qui se trouvent à l’autre bout de la chaîne. De même, le commerce équitable renforce la voix des producteurs et des consommateurs en tant que citoyens, ce qui leur donne plus de poids afin de plaider auprès de leurs gouvernements pour l’instauration de conditions d’échange plus justes.
  4. En prouvant le succès commercial et l’impact sur le développement des pratiques de commerce équitable, le marché progresse, créant ainsi des nouvelles opportunités pour les producteurs et leurs partenaires économiques.

Les défaillances du système commercial classique sont complexes et profondément enracinées. Le commerce équitable adopte une approche holistique pour s’attaquer à ces problèmes en combinant de nombreuses approches individuelles.

 

En soutenant les artisans, les agriculteurs et les travailleurs pour la construction d‘organisations démocratiques, le commerce équitable entend leur donner les moyens de prendre davantage en main leur avenir et de garantir des résultats basés sur la justice pour chacun et la planète. De cette manière, le commerce équitable contribue à atteindre de nombreux Objectifs du Développement Durable.

Les modèles traditionnels du commerce équitable, basés sur la vente des produits venant d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine & des Caraïbes sur les marchés d’Europe, d’Amérique du Nord et du Pacifique restent importants. Cependant les idées du commerce équitable s’intègrent de plus en plus aux initiatives qui visent à relever les défis sociaux, économiques et environnementaux partout dans le monde.

Le travail du commerce équitable repose sur la confiance : la confiance des consommateurs qui achètent les produits du commerce équitable, ainsi que la confiance de ceux qui investissent dans de nouveaux services et programmes. Les Organisations du commerce équitable s’engagent à protéger cette confiance, d’une part en adoptant les plus hauts standards d’intégrité, de transparence et de responsabilité, et d’autre part en s’efforçant continuellement d’améliorer leur impact grâce aux enseignements tirés du suivi et de l’évaluation de leur travail.

Information importante sur l’utilisation de cette charte

La Charte propose une explication concise des objectifs et approches génériques communs à la plupart des initiatives du commerce équitable. Ce document ne prétend pas faire office de manuel de pratiques commerciales équitables ni de norme pour évaluer l’approche d’autres organisations. Il ne peut donc être utilisé pour justifier les allégations ou les références au commerce équitable d’une quelconque organisation, entreprise ou réseau.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *