COVID-19 : nos partenaires d’Undugu (Kenya) témoignent

Aidez Undugu, faites un don !

Undugu est une entreprise sociale qui fournit un soutien à la commercialisation à des producteurs et productrices défavorisées qui ont le potentiel d’améliorer leurs vies en exerçant leur savoir-faire artisanaux traditionnels.

Fred Masindé, le directeur d’Undugu : « le premier cas de COVID-19 a été signalé dans le pays la première semaine du mars, et depuis, les cas continuent d’augmenter avec plus de 11 000 cas positifs, 170 décès et près de 3 000 guérisons. Un couvre-feu nocturne et des restrictions de déplacements ont été mis en place. Depuis le mois de mars, la plupart des personnes ont été incitées à travailler à domicile, et les écoles et les universités, les églises et les lieux de rencontre étaient jusqu’à présent fermés. Les interdictions de voyager ont été levées il y a quelques jours, mais cela a entraîné une augmentation du nombre de contaminations. Il est probable que cela conduise le gouvernement à décréter un reconfinement total au mois d’août.

Avant même la pandémie, ces dernières années, la menace du terrorisme et de l’insécurité avait considérablement affecté le marché intérieur des cadeaux d’artisanat qui dépend principalement des touristes et des visiteurs étrangers au Kenya. Les ventes locales ont été extrêmement faibles et ne peuvent compléter de manière adéquate les ventes à l’exportation, qui sont également confrontées à une baisse des volumes de nos partenaires acheteurs traditionnels.

Undugu Fair Trade est dans une position très difficile en raison de l’impact commercial cumulé du COVID 19 et de la baisse des commande d’exportation. Nos prévisions de commandes sont déjà en baisse de 70 % et notre situation de trésorerie est donc difficile. Nous avons continué à maintenir nos frais de personnel au cours des trois derniers mois, mais il est possible que cette situation ne soit plus viable, à moins que nous n’obtenions de nouvelles commandes ou un soutien commercial durable.

Nous sommes inquiets pour la pérennité de notre activité, et pour les artisan∙e∙s qui sont plus menacés par la faim que par le virus. Pas de commandes signifie pas de revenus et donc un grand défi pour maintenir leurs moyens de subsistance.

L’aide du gouvernement n’arrive pas et de nombreuses personnes souffrent donc sans emploi ni revenu. ous gardons l’espoir qu’avec la coopération de nos acheteurs, nous pourrons continuer à obtenir un soutien en termes de commandes et d’autres aides humanitaires. »

Aidez Undugu, faites un don !

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *