Le projet à soutenir : la création de la première boutique de commerce équitable en circuit-court à Santiago, Chili

Chaque année, une partie des bénéfices des petits déjeuners Oxfam contribue au financement du projet d’un de nos partenaires d’artisanat équitable. L’objectif est de renforcer les capacités de nos partenaires du Sud, c’est-à-dire de soutenir la mise en place d’améliorations sur le plan matériel, technique, organisationnel, éducatif ou politique. Le reste des bénéfices soutient les activités d’Oxfam-Magasins du monde. Avec cet appel à projets, Oxfam-Magasins du monde souhaite soutenir ses partenaires pour faire vivre et se développer les alternatives qu’ils mettent en place, et contribuer ensemble à plus d’équité et de justice.

Réserver votre petit déjeuner près de chez vous ou commandez un pack livré par la Poste.

Le projet de Pueblos del Sur

En 2020, c’est le projet de Pueblos del Sur (Chili) qui a été choisi. Face à la baisse constante des exportations de l’artisanat et à la difficulté de pouvoir vendre les produits de l’agriculture paysanne chilienne, Pueblos del Sur souhaite ouvrir à Santiago la première boutique coopérative proposant à la fois des produits artisanaux fabriqués dans le respect des principes du commerce équitable et des produits alimentaires issus de l’agriculture familiale du Sud du Chili. Ce projet sera réalisé en partenariat avec deux autres organisations chiliennes de l’économie sociale et solidaire.

Le projet est orienté vers le développement d’un circuit court, avec le rapprochement des producteurs/trices et des consommateurs/trices, et une attention spécifique portée à la dimension de genre.

« Depuis 25 ans, la mission de Pueblos del Sur est focalisée sur l’exportation. Mais nous voulons maintenant nous concentrer sur le marché national, parce que nous pensons que c’est très important. Quand on intervient dans les universités, on nous demande « mais où trouver vos produits ? ». Donc on doit avoir des points de vente. On espère ainsi compenser, quand il n’y a pas de commandes internationales, avec les ventes nationales, pour que les artisan·e·s puissent continuer à vendre leurs produits. » Lorena Vergara, directrice de Pueblos del Sur

Les objectifs sont variés :

  • Mettre en place un point de vente et de distribution permettant de développer le marché local pour les produits équitables et durables du Chili
  • Ce faisant, créer des nouvelles opportunités de ventes et donc de revenus pour les producteurs et productrices chilien·ne·s, et ainsi améliorer leur situation économique
  • Développer des alliances et collaborations au niveau local
  • Faire connaitre les activités de Pueblos del Sur dans la capitale et sensibiliser la population au commerce équitable
  • Présenter des produits porteurs de traditions et cultures locales chiliennes et capter de nouveaux clients

Le projet bénéficiera à 36 organisations de producteurs/trices d’aliments et d’artisanat, soit 180 familles. Celles-ci subissent des inégalités sociales et économiques, comme l’a encore montré récemment la crise sociale et politique au Chili.

Concrètement, la bourse versée contribuera à financer l’aménagement de la boutique en un espace attractif, et la communication sur ce nouveau point de vente : création d’une page web de vente en ligne et d’un catalogue en ligne.

À propos de Pueblos del Sur

Pueblos del Sur est une fédération d’artisan∙e∙s née il y a 30 ans de la volonté de fournir les moyens de commercialiser et d’exporter à des jeunes artisan·e·s chilien·ne·s resté·e·s en marge du développement économique datant de la dictature militaire de Pinochet. L’objectif de Pueblos est de permettre à ces artisan∙e∙s d’améliorer leurs conditions de vie, et de valoriser l’artisanat en tant qu’activité professionnelle digne et rémunératrice.

Oxfam-Magasins du monde a eu un rôle important dans le développement de cette organisation, car elle a soutenu Pueblos del Sur depuis ses débuts en 1991.

Aujourd’hui, le travail de Pueblos del Sur se focalise sur quatre axes principaux : assister les ateliers artisanaux pour le développement de produits, la commercialisation, l’exportation et la promotion du commerce équitable. Pueblos sensibilise la jeune génération au commerce équitable en allant dans les écoles et en organisant des séminaires dans les universités chiliennes.

À l’heure actuelle, Pueblos del Sur travaille avec une trentaine de groupes d’artisan·e·s, dans différentes régions du Chili. Mais les ventes ont beaucoup baissé ces dernières années avec la crise économique, et elles permettent de faire travailler seulement une dizaine d’ateliers (bijoux, instruments de musique, céramique). Pueblos del Sur collabore également avec une quinzaine de groupes de producteurs/trices agricoles.

Pueblos del Sur prête une attention particulière à l’égalité de genre et travaille avec beaucoup de femmes, dont certaines victimes de violences, ou des mères célibataires. Pueblos soutient aussi les Mapuche, peuple autochtone du Chili qui n’est pas reconnu par la constitution chilienne et qui exprime depuis des années des revendications d’ordre politique et territorial qui ne sont pas entendues par l’Etat chilien.

Un contexte actuel particulièrement tendu

Depuis l’automne 2019, le Chili est plongé dans une crise politique et sociale, encore aggravée par la pandémie du coronavirus, qui a durement frappé le pays. D’après les chiffres officiels, le nombre de morts par habitant est plus élevé qu’au Brésil, aux Etats-Unis ou en France.

Pour plus d’informations sur Pueblos del Sur

Présentation de Pueblos del Sur sur le site d’Oxfam-Magasins du monde

Retrouvez les produits de Pueblos del Sur dans les Magasins du monde-Oxfam et sur WAIO.

Nous sommes très heureux que notre projet ait été sélectionné et nous vous remercions beaucoup pour la confiance que vous accordez à Pueblos del Sur. Nous pensons qu’il aidera de nombreux petits producteurs chiliens à améliorer leur qualité de vie, surtout après la grande crise sociale et, plus tard, sanitaire que nous traversons. Malgré les difficultés, nous y croyons, et nous allons faire en sorte de mettre en place ce projet du mieux possible. Encore une fois, MERCI à Oxfam-Magasins du monde

— Lorena Vergara, directrice de Pueblos del Sur

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *