fbpx

L’apprentissage à l’envers. S’inspirer de la classe inversée dans nos activités d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire et d’éducation permanente

Trouver LA méthode pour transmettre de l’information qui ne soit pas redondante, descendante et donc parfois longue et ennuyeuse. Voilà une réflexion qui anime tout acteur.trice de l’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire et d’éducation permanente (ECMS) et de l’éducation permanente. La solution serait-elle dans la « classe inversée » ? À l’aide de la littérature scientifique, nous allons explorer les bienfaits de cette méthode dans l’enseignement secondaire et supérieur, mais aussi ses limites. Nous verrons enfin si cela pourrait être une opportunité pour Oxfam-Magasins du monde avec ses différents publics. Une réflexion qui n’est pas nouvelle mais qui a été accélérée dans ce contexte de crise sanitaire qui nous pousse à questionner nos pratiques.

Julie Vandenhouten

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *