Avec, sans ou contre le politique ?

Mars 2018
Publié dans le
Rubrique

Pour Oxfam-Magasins du monde, en tant qu'organisation porteuse d’une alternative, les élections européennes et fédérales de mai 2019 nous posent la question de notre rapport au monde politique. Il existe chez les acteurs et les actrices qui œuvrent pour la transition, différents positionnements –souvent complémentaires- par rapport aux pouvoirs politiques : certain·e·s s’inscrivent dans le « contre » et s’opposent aux lois en prônant par exemple la désobéissance civile.

Sébastien Maes

D’autres préfèrent agir « sans » le politique, en construisant par exemple leur propre alternative locale de manière autonome. Enfin, certain·e·s font « avec » le politique et tentent de faire pression en faveur d’orientations plus justes et plus durables : c’est ce qu’Oxfam veut faire à l’occasion de ces élections, en soutenant une nouvelle loi pour la vigilance et la transparence dans les différentes filières de production. En développant l’alternative du commerce équitable et des circuits courts, Oxfam-Magasins du monde a pris l’option de montrer au monde politique qu’un autre commerce est possible… Mais dans un monde où les règles du jeu favorisent majoritairement un modèle socialement et environnementalement inefficace et injuste, les alternatives peuvent difficilement se développer et devenir structurelles.

Lors de la dernière Assemblée Générale d’Oxfam-Magasins du monde, Olivier De Schutter insistait sur le rôle du commerce équitable comme outil en faveur de la transition sociale et écologique. Loin d’être un combat du passé, il s’agit selon lui d’une niche d’innovation, d’un laboratoire dont toutes les politiques commerciales devraient s’inspirer.

Marre du greenwashing, du « genderwashing »  et de l’appropriation culturelle par quelques multinationales et supermarchés qui s’accaparent et infiltrent les marchés mondiaux jusqu’aux marchés locaux ! En tant que citoyen·ne·s, nous pouvons et nous devons demander des lois imposant la transparence, le respect des droits humains et de l’environnement ! Et nous pouvons agir concrètement pour soutenir des systèmes alimentaires plus durables.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *