Bonnes et mauvaises nouvelles de mars 2014

Mars 2014
Publié dans le
Rubrique

6 à 8 millions d'euros | "Tous des glandeurs" | Un manuel d'agriculture ressuscité | Traité transaltlantique : Multinationales 1 - États 0

6 à 8 millions d’euros

barbie

Dans l’Empire du milieu, les chiffres parlent d’euxmêmes ! Selon l’ONG China Labor Watch, la multinationale « Mattel » (détentrice de la marque Barbie®) cumulerait près de 6 à 8 millions d’euros de salaires et de cotisations sociales impayés. Sans commentaires.

Plus d’infos

“Tous des glandeurs”

glandeurs

C’est le nom de la campagne lancée par Présence et Action Culturelle et les Equipes Populaires. L’idée ? Combattre une vision simpliste et dangereuse : d’un côté les bons travailleurs (« ceux qui se lèvent tôt ») et de l’autre les mauvais (« ceux qui glandent »). Différents supports (journal, site internet) présentent ainsi les portraits d’une dizaine de témoins qui expliquent comment la vie les a bousculés. Cette campagne vise ainsi à démonter de manière pragmatique une série de stéréotypes tels que « Les chômeurs sont trop payés » ou « Le chômage c’est la faute aux étrangers ». Des pistes d’actions et des espaces de dialogue (via internet) sont également proposés.

Plus d’infos

Un manuel d’agriculture ressuscité

manuel

Pourquoi recourir aux OGM et autres produits chimiques, alors qu’on peut produire plus et mieux en puisant dans les savoir-faire de nos ancêtres ? Au XIXème siècle, des jardiniers parisiens avaient déjà réussi à produire des melons en avril ! Ils pouvaient même compter sur 8 récoltes en une année, en tablant uniquement sur des méthodes naturelles. Deux maraîchers parisiens s’inspirent aujourd’hui de leurs écrits pour promouvoir des micro-fermes, fonctionnant sans trac – teur et où la rotation des cultures permet d’optimiser la production de légumes. Ces recettes d’une autre époque inspirent désormais bon nombre d’agriculteurs bio, jusqu’en Cal ifornie où l’on parle de « jardinage intensif à la française ».

Plus d’infos

Traité transatlantique : Multinationales 1 – États 0

ttip

Intérêt général des travailleurs, droits sociaux ambitieux, égalités… Autant de concepts qui risqueraient de passer à la trappe si le traité transatlantique – qui vise à créer un marché unique entre l’UE et les Etats-Unis – devait être entériné. Dans sa forme actuelle, un mécanisme juridique permet en effet aux entreprises de traîner en justice les États dont la législation risquerait d’entraver leurs profits espérés. C’est à ce titre que Veolia poursuit l’Egypte suite à l’augmentation du salaire minimum légal. De quoi réduire à peau de chagrin la marge de manoeuvre des États qui souhaiteraient légiférer dans l’intérêt des populatio ns et non des multinationales.

Plus d’infos

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *