Bonnes et mauvaises nouvelles de septembre 2013

Septembre 2013
Publié dans le
Rubrique

80% | Belgique, la terre confisquée | Des migrants sur vos fraises ? | Les étonnants bénéficiaires de l'aide agricole européenne

80%

80-pour-cent

80% des subsides de la Politique Agricole Commune ne bénéficient qu’à 20% des agriculteurs, soit une infime minorité qui a pris le train en marche pour doter l’Europe du modèle agricole le plus compétitif au monde. Quand on sait que la première bénéficiaire de cette politique est la reine d’Angleterre, il y a de quoi se poser des questions !

Belgique, la terre confisquée !

La concentration foncière et l’accaparements de terres ? Cela n’arrive pas que dans le Sud. L’inégalité de la propriété foncière touche aussi l’Europe. Un récent rapport de FIAN Belgium, en partenariat avec Oxfam Solidarité, confirme cette tendance. En Belgique, l’accès à la terre devient de plus en plus difficile, en particulier pour les jeunes et les candidats non issus du milieu agricole.

Des migrants sur vos fraises ?

fraises

Avec ou sans papiers, les travailleurs migrants sont de plus en plus nombreux à travailler sur les champs européens pour nous fournir en fruits et légumes frais toute l’année. En situation précaire, ces travailleurs sont confrontés à des conditions de vie et de travail souvent désastreuses. Pas question pourtant d’oser protester ou réclamer un salaire impayé depuis des mois… ils risqueraient de se faire tirer dessus ! Comme ce fut le cas, le 17 avril 2013, pour 33 travailleurs bangladais employés sur une plantation de fraises dans le sud de la Grèce. À quand une adéquation entre politiques migratoires et droits humains ?

Rapport sur les conditions de travail dans les champs de fraises andalous

Les étonnants bénéficiaires de l’aide agricole européenne

golf

La PAC, vous connaissez ? C’est la Politique Agricole Commune qui ambitionne de soutenir directement les agriculteurs et le développement rural. Si les objectifs de ce programme sont louables, la réalité réserve quelques surprises : en Belgique, près de 220 millions d’euros dévolus à la PAC sont en effet tombés dans l’escarcelle de diverses entreprises, pouvoirs locaux, organisations et autres associations. En Bulgarie, la PAC finance des golfs et même des bases militaires ! Ouf, voilà de quoi rassurer les paysans européens qui tirent le diable par la queue !

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *