Bonnes et mauvaises nouvelles d’octobre 2012

Octobre 2012
Publié dans le
Rubrique

OGM : volontairement coupable | USA : un fournisseur de Walmart impose le travail forcé | Le cerveau, victime des pesticides | Travail indécent pour 1 Belge sur 7 | (C)omissions européennes

OGM : volontairement coupable

Le 29 mai 2011, le Field Liberation Movement s’invite sur un champ expérimental de culture de pommes de terre OGM de la Katholieke Universiteit Leuven. Objectif de l’opération : substituer les plantes OGM par des pommes de terre bios afin de susciter le débat. Couronnée par le prix Jaap Kruithof, cette action citoyenne et non-violente s’est finalement soldée par l’inculpation de onze activistes, menacés d’une amende de 135.000€. Par solidarité, plus de 80 personnalités de la société civile proposent de comparaître devant le tribunal, sur le banc des accusés. Un vaste mouvement de soutien est en train de se mettre en place…

www.fieldliberation.wordpress.com

USA : un fournisseur de Walmart impose le travail forcé

Il nous a dit qu’il connaissait des bons et des méchants au Mexique. Il a ajouté qu’il connaissait nos adresses, savait où vivaient nos familles et saurait nous retrouver.

Ainsi parle Ana Diaz de son ex-patron, le directeur de CJ’s Seafood, une entreprise de transformation d’écrevisses en Louisiane. Avec d’autres travailleurs immigrés, elle avait osé alerter les autorités locales à propos de leurs terribles conditions de travail : cadence d’enfer, allant jusqu’à 24 heures d’affilée, surveillance permanente par sept caméras, menaces régulières… Devant le tollé médiatique, Walmart a dû mettre fin au contrat qui le liait à ce fournisseur. Pas bon pour l’image ça, coco !

Voir le reportage (en anglais) « Comment Wal Mart parvient à maintenir des prix bas ? »

Le cerveau, victime des pesticides

Saviez-vous que l’exposition prolongée aux pesticides peut provoquer la démence chez l’homme ? C’est en tout cas ce que vient de révéler un laboratoire rattaché à l’Université Bordeaux 2. Pourquoi alors les responsables de la PAC (Politique Agricole Commune) ont-ils annulé la Directive Cadre Eau qui sanctionnait les agriculteurs qui polluaient nos nappes phréatiques – et nos cerveaux – avec des pesticides ? Aïe, nos dirigeants européens seraient-ils déjà contaminés ?

www.pesticides.be

Travail indécent pour 1 Belge sur 7

Selon une enquête publiée en juin 2012, 14% des Belges ‘bénéficie’ d’un emploi jugé ‘indécent’. Le travail auquel ils sont assignés cumule en effet une série de critères négatifs : tâches répétitives simples, environnement de travail risqué, aucun pouvoir de décision ni d’autonomie d’exécution, salaires bas, contrats à durée déterminée et à temps partiel sans opportunités de carrière. Et dire qu’on pensait que cela n’arrivait qu’au Sud !

(C)omissions européennes

Toujours à propos de la PAC… Entrée en vigueur en 1962, la Politique Agricole Commune s’appuyait sur un objectif fondateur : stimuler la productivité agricole européenne afin d’assurer la sécurité alimentaire des populations, tout en garantissant des revenus décents aux agriculteurs. Cinquante ans plus tard, la Commission européenne se vante des progrès accomplis mais peine à justifier son maintien au-delà de 2013. Indigné, un collectif citoyen vient de détourner le site officiel de la PAC afin d’interpeller les instances européennes sur la question.

Site citoyen (www.50ansdepac.eu) à comparer avec le site officiel (ec.europa.eu/agriculture/50-years-of-cap)

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *