fbpx

Chaud cacao dans les écoles

Déclics #5 - cover

Mars 2011
Publié dans le
Rubrique

Les jeunes des équipes Oxfam à l’école se mobilisent pour parler de l’exploitation d’enfants dans les plantations de cacao. Tous les moyens - et surtout les plus originaux - sont bons pour qu’on en parle !

Hugo Roegiers

Les JM-Oxfam (Jeunes Magasins-Oxfam) ? Derrière cette appellation se profilent des équipes d’élèves et de profs, actives dans plus de 120 écoles en Communauté française. Avec la vente de produits équitables et des actions de sensibilisation, les JM tentent de faire réfléchir leur école à un monde plus juste et à une consommation plus responsable. Objectif de la démarche : que chacun devienne lui-même un petit média capable de changer le monde à sa mesure.

Dans le cadre de la campagne « l’esclavage des enfants, c’est dégoûtant », le chocolat a été au centre des préoccupations des équipes JM cette année.

Une pièce de théâtre à l’école

 

« Allo, papa, dis-moi : il vient d’où notre cacao ? Oui, notre sucre vient de Tirlemont, je sais. Oui, oui, mais le cacao ? Comment ça plus tard ? Dis-le moi maintenant. J’ai quand même le droit de savoir ».

C’est par ces mots que commence la pièce de théâtre de Frédéric Kusiak et Nargis Benamor, comédiens professionnels, sur le thème de la campagne chocolat. Durant l’année scolaire 2010-2011, dix équipes JM ont eu ou auront la chance de l’accueillir chez eux.

C’était (et ce sera) aussi l’occasion de mener des actions choc à l’école. Ainsi, l’institut Saint Dominique de Schaerbeek a organisé, en novembre dernier, une semaine chocolat à l’école avec, en point d’orgue, le défi de vendre 500 barres de chocolat sur une récré (objectif presque atteint). Le JM du collège de Gemmenich (près de Plombières) a organisé une journée interdisciplinaire sur le thème du chocolat avec notamment un parcours sportif pour sensibiliser aux mauvaises conditions de travail des enfants dans les plantations, un atelier cuisine, et la réalisation d’une fresque géante. A l’Athénée Bara, les élèves ont décidé de faire passer le message en organisant un petit déjeuner équitable.

Plus impressionnant encore, l’Institut Notre-Dame du Séminaire à Bastogne, le Collège Saint Stanislas à Mons et les JM des écoles de Tournai ont décidé de mettre en scène la pièce et de la jouer euxmêmes dans leur école.

Et ça ne fait que commencer !

 

L’année scolaire est loin d’être terminée et beaucoup d’autres équipes JM ont également prévu de parler du chocolat. De nombreux élèves auront l’occasion d’être informés, et pour les jeunes des JM, ce sera une fameuse expérience humaine. La preuve qu’on peut sensibiliser et faire bouger le monde… tout en s’amusant !

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *