De la fève à la tablette

Septembre 2019
Publié dans le
Rubrique

Le chocolat ne pousse pas sur les arbres. Les fèves de cacao, oui. Avant que le cacao ne devienne chocolat, il doit passer par de nombreuses étapes. Et toutes ces étapes ne se déroulent pas de manière aussi équitable.

Qu’est-ce qui rend le cacao unique ?

En premier lieu, son origine. La cacaoyer basse tige pousse très bien dans les zones chaudes et ombragées. Le cacao se cultive exclusivement dans la ceinture tropicale autour de l’équateur. Les pays concernés sont l’Équateur, le Pérou le Venezuela, le Liberia, le Ghana, la Côte d’Ivoire et l’Indonésie.

Puis il y a le caractère unique du fruit en lui-même. Il ne pousse que dans un climat parfait pour lui et ne se laisse pas copier. Tant que l’industrie chimique et les biotechnologies ne trouvent pas de produit de substitution, les producteurs de cacao ont entre leurs mains une matière première qui vaut de l’or. En théorie…

Photo : Tineke D’haese

3 variétés de cacao

Theobroma et Xocolatl

Les premiers à avoir consommé le cacao étaient les populations précolombiennes d’Amérique du Sud et Centrale. Les Aztèques en faisaient une boisson qu’ils appelaient « Xocolatl ». Ils considéraient le cacao comme une « nourriture pour les dieux ». En grec, cela se traduit par « Theobroma », qui est aujourd’hui le nom scientifique du cacaoyer.

 

 

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *