En passant par nos communes

Juin 2012
Publié dans le
Rubrique

En octobre de cette année, les électeurs belges devront choisir leurs représentants au niveau communal. Pour Oxfam-Magasins du monde, le développement durable, social et solidaire doit avoir sa place dans le débat. C’est pourquoi nous nous associons à d’autres organisations (CNCD-11.11.11, achACT, Amnesty International, Inter- Environnement Wallonie…) pour faire entendre notre voix et défendre le commerce équitable comme alte rnative crédible à l’injustice commerciale.

Laurent Blaise

Contrairement aux idées reçues, les pouvoirs publics, en particulier les communes, ont un rôle important à jouer dans la promotion de filières commerciales alternatives. Les marchés publics représentent en effet pas moins de 14% du PIB en Europe. Sans compter que l’action des pouvoirs publics a une importante valeur d’exemple pour les citoyens. Oxfam-Magasins du monde a donc décidé de s’engager dans deux campagnes complémentaires à destination des communes : ‘Ça passe par ma commune’ et ‘Communes du commerce équitable’.

Ça passe par commune

Initiée lors des élections communales de 2006, cette campagne vise à interpeller les pouvoirs communaux pour les amener à s’engager pour un développement durable, social et solidaire.

Progressive, la démarche s’articule autour de trois grandes étapes :

  1. Dans un premier temps, la commune s’engage (par ex. en votant une résolution) ;
  2. Elle passe ensuite à l’acte (par ex. en organisant un petit déjeuner Oxfam pour son personnel) ;
  3. Elle systématise enfin son engagement (par ex. en inscrivant le commerce équitable comme critère de sélection dans ses marchés publics).

Le site www.capasseparmacommune.be recense les avancées de chaque commune et permet les échanges de bonnes pratiques. Il propose également des outils aux groupes locaux afin qu’ils puissent interpeller les candidats aux élections.

Le petit train citoyen : une visite insolite de votre commune !

Vous connaissez bien votre commune ? Vraiment bien ? Pour en être sûr, embarquez à bord du petit train citoyen ! Ce convoi a tout du petit train pour touristes fatigués. La différence ? Il ne s’agit pas de visiter les curiosités touristiques mais bien d’inviter citoyens et candidats aux élections à porter un nouveau regard sur ce qui marche bien ou moins bien dans sa commune. Un drôle de voyage que proposent les douze associations qui participent à la campagne ‘Ça passe par ma commune’.

Afin de mettre en avant différentes thématiques, quatre haltes sont définies par les militants des associations au niveau local. Avec Amnesty International, achACT et le CNCD 11.11.11, Oxfam-Magasins du monde organise l’arrêt ‘Solidarité Internationale’.

Lieux et dates : Waterloo (10 juin), Nivelles (10 juin), Namur (15 juin), Schaerbeek (16 juin), Gembloux (16 juin), Auderghem (17 juin), Etterbeek (17 juin), Anderlecht (23 juin), Ottignies-LLN (24 juin), Wavre (1er septembre), Tournai (2 septembre), Mons (7 septembre), Couvin (15 septembre)

Pour + d’infos sur l’action ‘petit train citoyen‘ voir www.capasseparmacommune.be

Communes du commerce équitable

Lancée en Angleterre en 2000, cette campagne a gagné une stature internationale en l’espace de quelques années. En juin 2011, la barre des 1000 communes a ainsi été franchie dans le monde. En Wallonie et à Bruxelles, elle est portée par Oxfam-Magasins du monde, Miel Maya et Max Havelaar. Les communes qui souhaitent obtenir le titre de ‘Commune du Commerce Equitable’ doivent remplir six critères.

Elles doivent, d’une part, mobiliser différents acteurs locaux :

  1. L’autorité communale ;
  2. Les commerces et l’Horeca ;
  3. Les entreprises, organisations et écoles .

Et d’autre part, garantir la mise en place :

  1. d’un travail de communication et de sensibilisation ;
  2. d’un comité de pilotage ;
  3. d’un soutien de la commune aux produits agricoles locaux et durables.

Les premières communes de Belgique francophone récompensées par le titre de ‘Communes du commerce équitable’ sont Mons, Ixelles, Bruxelles-ville, Fernelmont, Florennes, Nivelles, Anthisnes, Olne et Waimes. D’autres communes, déjà engagées dans le processus, devraient bientôt obtenir le titre. La liste de ces communes, et d’autres informations utiles, sont disponibles sur le site www.cdce.be.

Pourquoi le commerce équitable ?

Pour Oxfam-Magasins du monde, le commerce équitable est une réponse pertinente aux injustices commerciales qui existent entre le Nord et le Sud. En effet, plutôt que de baser son action sur l’aide, qui n’est souvent qu’une réponse à court terme, le commerce équitable mise sur les compétences des producteurs organisés pour sortir de la pauvreté. Ils peuvent ainsi participer aux échanges commerciaux dans des conditions équitables. En mettant en place une filière alternative crédible, les acteurs du commerce équitable démontrent ainsi qu’une autre manière de faire du commerce est possible.

 

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *