fbpx

Silence, on tourne !

Juin 2012
Publié dans le
Rubrique

Ça tourne plus juste : des enfants face à la caméra pour parler du commerce équitable. La tension est à son comble dans la classe de 6ème primaire de l’école libre d’Ittre. Moteur et … action ! Les 23 élèves de la classe se transforment en réalisateurs le temps d’une journée pour tourner un court-métrage dont ils ont écrit le scénario. C’est l’aboutissement d’un projet d’une année qui se joue sur le plateau.

Géraldine Dohet et Sandrine Debroux

Ce projet s’appelle ‘ça tourne plus juste’ et a été lancé par Oxfam- Magasins du monde en septembre 2011 dans 10 classes de Wallonie. L’objectif ? Réaliser un petit film pour sensibiliser d’autres élèves sur les inégalités mondiales, la consommation ou le commerce équitable.

La classe d’Arthur, Manoé et les autres a choisi de s’intéresser aux conditions de vie des enfants à travers le monde. L’idée leur est venue suite à un voyage que Lara, une copine de classe, avait effectué au Burkina Faso.

Les élèves sont alors partis à l’aventure pour découvrir comment vivent des enfants de leur âge au Pérou, en Sierra Leone, en Chine, au Pakistan et dans d’autres pays encore.

Madame Christiane, leur institutrice raconte :

J’ai senti beaucoup d’engouement pour le projet de la part des élèves. Lancer un projet comme celui-là crée un ‘effet boule de neige’. Au départ, je donne un article à lire aux enfants. Ils rentrent à la maison, et reviennent avec d’autres articles. D’autres enfants ont proposé à la classe de rencontrer un oncle, une connaissance, qui pouvait leur parler du sujet. Nous avons rencontré diverses personnes qui nous ont parlé du Mali, de la Tanzanie, du Kenya, du Pérou… Si le projet n’avait pas eu lieu, nous n’aurions pas eu des ramifications dans ces pays-là. C’est le projet qui a donné naissance à une information beaucoup plus complète.

Et c’était là tout l’enjeu de ‘ça tourne plus juste’ : se baser sur la pédagogique du projet et une méthodologie participative pour rendre les élèves acteurs de leur apprentissage. Le défi semble relevé à Ittre ! Après la phase de recherche et d’information, les élèves ont écrit un scénario. Arthur explique :

Nous avons réalisé un court-métrage de 3 minutes sur le sujet que nous avions choisi. Pour cela, nous avons réalisé des maquettes et créé les textes sur base de ce que nous avions découvert.

Le projet aura marqué tous les enfants de la classe de Madame Christiane, tout comme les 212 autres élèves qui ont passé une année au rythme de ‘ça tourne plus juste’.

Le projet m’a fait réfléchir aux conditions de vie des enfants et je me suis rendu compte que c’était important que les enfants ne vivent pas dans la rue tous seuls, ne doivent pas travailler, ne doivent pas se débrouiller, et qu’il faut les aider

dit Arthur. Manoé poursuit :

Je ne m’intéressais pas trop à ça avant, et grâce aux rencontres qui m’ont beaucoup marquées, j’ai pris conscience d’une réalité que je ne connaissais pas.

Les 10 courtsmétrages sont disponibles, dès mi-mai 2012 sur www.omdm.be/ctpj.

Et puis, rendez-vous en septembre 2012 pour de nouvelles aventures !

 

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *