Des actions qui décoiffent

Mars 2017
Publié dans le
Rubrique

L’humour et la dérision sont les armes de ces nouveaux militants adeptes de la désobéissance civile. Une autre manière de dénoncer les dérives d’un système qui épuise les ressources naturelles, qui menace le climat et notre santé. Petit tour de quelques actions déjantées et militantes.

Roland d'Hoop

Dites-le avec des chaises !
L’argent ne manque pas pour soutenir les pays du Sud confrontés aux changements climatiques. Le problème, c’est l’évasion fiscale qui coûte 1000 milliards d’euros par an aux budgets publics, une évasion encouragée par les banques. Pour bien faire passer ce message à l’heure des réseaux sociaux et des buzz, rien de tel qu’une action symbolique. C’est le pari des « faucheurs de chaises». Leur objectif ? « Réquisitionner » 196 chaises dans des banques, soit le nombre de parties présentes à la 21e conférence des Nations Unies sur le climat.
www.facebook.com/faucheursdechaises

Le clan du néon et les groupes « anti pub »
Le Clan du Néon est un mouvement français qui lutte contre la pollution lumineuse et les publicités imposées. Les militants vont éteindre des enseignes qui restent souvent allumées toute la nuit, en abaissant les leviers des interrupteurs inter-pompiers situés à l’extérieur des magasins. Comme les enseignes sont souvent commerciales, les actions rejoignent le mouvement des Déboulonneurs dans leur lutte contre l’agression publicitaire. En Belgique, il y a des groupes comme « Respire » à Bruxelles, Liège sans pub et « Marre » à Liège…
http://clanduneon.over-blog.com

J.E.D.I. for Climate
Contre les multinationales et les ennemis du climat, les « Justice and ecological defenders » ont développé une arme redoutable : le pipo’lazer, une flûte avec laquelle ces militants déjantés dénoncent les fausses bonnes solutions et le « green washing » lors d’actions-surprises.
https://jediforclimate.wordpress.com

jedifc

TTIP Game Over
En Belgique aussi, on aime associer l’humour à la désobéissance civile ! Ainsi, le 4 novembre 2016, plus d’une centaine de militants déguisés en animaux ont envahi le siège belge de la multinationale Bayer à Diegem en y répandant des feuilles mortes. Cette action de « l’Ensemble zoologique de Libération de la Nature (EZLN) » voulait dénoncer le rachat de Monsanto par Bayer et le lobbying intensif que l’entreprise exerce en faveur des traités de libre-échange tels que le Ceta et le TTIP, via le financement de l’Association européenne pour la protection des cultures (ECPA). La vidéo intitulée « Nature vs Bayer » a été vue par plus de 2 350 000 personnes en quelques semaines ! « Nos actions cherchent à mettre la lumière sur ceux qui réussissent dans l’ombre à convaincre les élites politiques de ne pas suivre l’avis de leurs électeurs et électrices », explique le sous-commandant déguisé en putois.
https://ttipgameover.net/blog

ttip-game-over

Les faucheurs volontaires et les patatistes
Les faucheurs volontaires sont des militants anti-OGM qui veulent détruire les parcelles d’essai transgéniques et de cultures d’OGM en plein champ. En Belgique, onze militants « patatistes » avaient été condamnés dans un premier temps « pour association de malfaiteurs » car ils avaient arraché des patates OGM sur un champ géré par l’Université de Gand. Leur condamnation n’a fi nalement pas été retenue et a été transformée en simple amende pour dégât matériel.
http://www.faucheurs-volontaires.fr/

patatiste

Velorution et autres actions « pro vélo »

Un mouvement pour promouvoir le vélo, avec de belles actions symboliques dont un magnifi que clip réalisé par Pang, les « rappeurs bio » qui ont aussi réalisé un clip pour la campagne d’Oxfam. Certains groupes, comme « les cyclistes indignés » ou « Vélofi ets Bruxsel », peignent eux-mêmes des pistes cyclables clandestines, en l’absence d’offi cielles. Voir aussi la « cyclonudista », cette grande balade à vélo de militants tout nus pour attirer l’attention sur la fragilité des cyclistes face aux voitures.
http://velorution.org/

Quand Oxfam se réinvente, le Nord et le Sud s’y retrouvent !

À Anderlecht :
L’équipe Oxfam d’Anderlecht a transformé le premier étage de son magasin en bookshop (livres d’occasion) où l’on pourra aussi déguster une tasse de café équitable. Grâce à un partenariat avec la Ferme Nos Pilifs (une entreprise de travail adapté), le magasin vend aussi des biscuits artisanaux et est un point de relais pour la commande en ligne de paniers de légumes. Rue Saint Guidon, 13 1070 Anderlecht

TransiStore, un nouveau magasin à Etterbeek
Un nouveau magasin éthique, lancé par Oxfam, Agricovert et un collectif de citoyens, ouvre ses portes à Etterbeek. Chez TransiStore, vous trouverez des produits du Sud et du Nord, d’artisanat, d’épicerie et des produits frais provenant exclusivement de circuits courts ou du commerce équitable. Il s’agit aussi d’un lieu convivial, qui incite à l’échange et au partage, qui fait se rencontrer les habitants du quartier et les soutient dans leurs projets citoyens et de transition. Le lieu est composé de trois espaces : un magasin Oxfam, un comptoir Agricovert et un espace citoyen. Adresse : 68, rue de Pervyse à Etterbeek. Ouverture prévue en février 2017.
www.facebook.com/TransiStore1040

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *