Bonnes et mauvaises nouvelles d’avril 2010

Mars 2010
Publié dans le
Rubrique

Des petites culottes pour dire non | Expo de photos sur Swate | Guerre de la banane : les pays ACP accusent le coup ! | Oxfamtrailwalker : 100 km à pied, ça use… ! | Un train nommé désir... de changement | Wallonie-Colombie : on ne brade pas les droits humains !

Des petites culottes pour dire non

Des couturières thaïlandaises virée ! Donnez-leur votre soutien et achetez leurs petites culottes !

En Thaïlande, bon nombre de couturières licenciées par Triumph, le fabricant suisse de lingerie, se retrouvent sans le sou. Mais pas sans idées. Après de longue semaines de protestation, elles ont décidé de lancer leur propre marque de sous-vêtements. Pour les soutenir, vous pouvez commander, via leur site, une petite culotte, symbole d’un vaste mouvement de protestation.

Expo de photos sur Swate

Dans la rigide société indienne, marquée par siècles de traditions, les femmes intouchables se trouvent au plus bas de l’échelle sociale et sont l’objet de marginalisationset de violences. Les photos de Ava Llorente nous rapprochent du travail de ces femmes qui, par la lutte pour leurs droits, sont en train de changer la société dans le Tamil Nadu, Etat du sud de l’Inde. Photos intimes et sincères qui montrent que les (petites) actions quotidiennes peuvent faire (toute) la différence. Notamment avec l’organisation SWATE, partenaire d’Oxfam-Magasins du monde.

L’exposition sera visible du mardi 18 mai au dimanche 4 juillet 2010.

Librairie Galerie Photographique Husson | Ouvert du mardi au dimanche, de 14h à 19h | 142 chaussée d’Alsemberg (métro Albert) 1060 Bruxelles

Guerre de la banane : les pays ACP accusent le coup !

En décembre 2009, un accord historique est passé quasi inaperçu. Il met pourtant fin à quinze années de conflit sur les tarifs douaniers pour la banane. Cet accord représente un véritable coup dur pour les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) qui doivent désormais payer les droits de douane. Malgré certaines compensations financières, ces pays auront du mal à faire face à la concurrence des 5 multinationales implantées en Amérique latine, qui contrôlent à elles seules 80% du marché mondial de la banane. Et pour diminuer leurs coûts de production, les pays ACP risquent de revoir à la baisse les conditions de travail, les salaires et le respect de l’environnement…

Longtemps, la banane été un symbole du combat mené par Oxfam et les mouvements de solidarité mondiale. Pour en savoir plus, lisez cette passionnante analyse de ce conflit.

Oxfamtrailwalker : 100 km à pied, ça use… !

Vous aimez les défis ? Oxfam Solidarité vous en propose un sympa et original, dans le magnifique décor des Hautes-Fagnes : marcher 100 km en moins de 30 heures, pour récolter des fonds au profit de la lutte contre la pauvreté. Comment faire ? Il vous suffit de constituer une équipe de quatre marcheurs, et de récolter 1 500 euros en vous faisant parrainer. Départ le 28 août 2010.

Plus d’infos sur www.oxfamtrailwalker.be

Un train nommé désir… de changement

Le 12 décembre dernier, ils étaient plus de 800 militants à embarquer dans le train Bruxelles-Copenhague, afin de faire entendre leur voix pour une planète plus verte et plus juste durant le Sommet international. Découvrez cette belle épopée en regardant l’émission « Pourvu que ça dure ». Réalisée par Télé-Bruxelles, le reportage retrace le périple de quatre jeunes militants d’Oxfam, qui posent des questions essentielles pour notre avenir.

Un triste sommet mais pas la fin

Si le sommet de Copenhague n’a pas tenu ses promesses, le combat ne s’arrête pas là. Oxfam International vous encourage à faire plus que jamais pression sur nos dirigeants.

Radioxfam, la seule radio qui réclame moins d’émissions

Dans le même train vers Copenhague, Oxfam avait installé un studio radio et diffusé en direct des émissions sur Internet. Une belle expérience humaine, mais surtout une très bonne façon de s’informer sur les enjeux liés au réchauffement climatique.

Wallonie-Colombie : on ne brade pas les droits humains !

Belle victoire que celle-ci : la Région wallonne a décidé de bloquer certains accords d’investissement bilatéral (ABI) avec la Colombie et Oman. Pour que ces accords soient mis en œuvre, il faudra qu’ils prévoient des clauses sociales et environnementales, des libertés syndicales, et de droits humains. Que du bon sens, finalement !

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *