Empowerment au féminin, pour une société plus équitable

Mars 2016
Publié dans le
Rubrique

La campagne Fairchances lancée en 2015 par Oxfam-Magasins du monde défend l’égalité des femmes à accéder et jouir des mêmes opportunités et des mêmes droits que les hommes dans la sphère économique. Le travail, et plus généralement l’économie, est en effet un des domaines fondamentaux de l’empowerment des femmes. 

Estelle Vanwambeke

Mais il faut que ce travail favorise leur émancipation telle que la définissent Tilman et Grootaers (2014), qu’il leur permette d’ «avoir une emprise plus grande sur leur environnement économique et social afin de pouvoir agir collectivement sur cet environnement et modifier les rapports sociaux de domination dans un sens plus équitable». Autrement dit, le travail n’est pas à lui seul émancipateur. On le voit dans les emplois précaires qui confinent les femmes dans une situation d’exploitation ou de plus grande vulnérabilité, et tendent à aggraver les inégalités entre les hommes et les femmes, dans des frontières toujours plus floues.

Dans une économie sociale et solidaire centrée sur la vie et les territoires, comme dans le commerce équitable par exemple, on retrouve ce potentiel émancipateur. Femmes et hommes y développent de nouvelles pratiques qui relèvent tant de l’individu que du groupe, par la prise de décision en public, la délibération, les modes de gouvernance, la gestion des ressources, la mobilisation… ce qui contribue ainsi à repenser, en même temps que l’économie, la politique.

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *