H&M : Pas de femmes enceintes svp

Septembre 2017
Publié dans le
Rubrique

Imaginez: vous êtes licenciée parce que vous êtes enceinte. C’est la réalité d’ouvrières de manufactures en Inde et au Cambodge fournissant H&M, telle que révélée par une enquête de l’Asian Floor Wage Alliance. Certaines femmes préfèrent même se faire avorter plutôt que d’annoncer leur grossesse, de peur de perdre leur emploi.

Selon la militante syndicale indienne Anannya Bhatta, les engagements d’H&M pour une chaîne de fabrication solidaire ne sont que “pure rhétorique” : (…) « Ils manquent cruellement de transparence. Ils refusent de dire dans quelles usines ils testent des projets pilotes, et ne sont pas très coopératifs lorsqu’il s’agit de détailler comment ils comptent mettre en place des salaires décents ». www.asia.floorwage.org/workersvoices/reports

Dans 11 usines cambodgiennes sur 12, des employés ont été témoin de situations de fin de contrat pendant la grossesse [d’une travailleuse], voire en ont été victimes. L’ensemble des 50 employés des usines indiennes interrogés ont également déclaré qu’il était fréquent que des femmes soient licenciées pendant leur grossesse.

Rapport de l’Asia Floor Wage Alliance Precarious Work in the H&M Global Value Chain

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *