Ils ne sont plus des moutons !

Juin 2013
Publié dans le
Rubrique

Agir pour faire évoluer la consommation de vêtements : tel est le défi relevé par la classe de 5ème primaire de l’école Al Ghazali d’Etterbeek. Particulièrement motivés, les élèves de Claire Dupuis ont ainsi voulu comprendre et faire comprendre que nos vêtements peuvent avoir une seconde vie. Depuis septembre 2012, dix classes de 5ème et 6ème primaire se sont lanc ées dans un projet initié par Oxfam-Magasins du monde : « On n’est pas des moutons : pour une consommation responsable ».

Sandrine Debroux

page 8

De par leur culture, explique Claire Dupuis, nos élèves savent qu’il est important de ne pas gaspiller ni de jeter ce qui peut être encore utilisé. Mais nous voulions aller plus loin : leur donner des pistes concrètes pour réparer leurs vêtements, prolonger leur durée de vie .

Sensibilisés à cette thématique, les élèves ont participé à plusieurs ateliers au cours desquels ils ont appris à réparer leurs vêtements, à coudre des boutons, à tricoter, à confectionner un tapis avec des vieux T-shirts et des tissus usés. Des mamans d’élèves se sont même prêtées au jeu et ont participé à la réalisation des ateliers. Beaucoup d’enthousiasme et de belles réalisations !

Du changement dans l’air ?

Selon l’institutrice, il est difficile d’évaluer la portée de ce genre d’action. « Il n’est pas évident de savoir si les élèves vont modifier leurs habitudes de consommation en achetant moins de vêtements. Durant la réalisation des défis, ils étaient tous très motivés [pour acheter moins] mais on ne peut pas vraiment mesurer les impacts en dehors de l’école. On espère que oui, bien sûr! C’est en tapant sur le clou que ça va rentrer ! ».

Du côté des élèves, les enjeux sont, semble-t-il, bien assimilés même si l’alternative du seconde main est souvent perçue comme un peu poussiéreuse : « On est jeunes, donc on fait attention à la mode. Comme les magasins de seconde main n’ont pas un grand choix de vêtements, on n’est pas sûr de bien s’habiller ! ». Il y a donc encore du travail en perspective. Toutefois, grâce à cette action, les élèves ont pris conscience qu’il était important de faire attention à leur consommation de vêtements et ils se disent prêt à réitérer l’expérience!

Pour tout savoir sur le projet et ses résultats : onnestpasdesmoutons.omdm.be

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *