Inde : sensibiliser pour préserver

Mars 2010
Publié dans le
Rubrique

Comme dans beaucoup d’autres pays, les changements climatiques sont une réalité déjà visible en Inde. C’est pourquoi certains acteurs de la société civile se mobilisent pour chercher des solutions et proposer d’agir au niveau local. Rencontre avec S.C. Mittal, de l’organisation de commerce équitable Pushpanjali.

François Graas

En Inde, les conséquences des changements climatiques sont diverses : vagues de chaleur rendant le travail difficile en été, baisse des rendements agricoles (notamment dans le secteur du coton), fonte des glaciers himalayens, etc. De plus, dans la région d’Agra, où est établi Pushpanjali, le niveau des nappes phréatiques diminue chaque année. Cette baisse menace l’approvisionnement en eau de la majorité de la population, dont les artisans avec lesquels travaille l’organisation. Ceci pose évidemment de sérieuses questions pour l’avenir.

Bien que Pushpanjali soit avant tout un acteur local, l’organisation ne se limite pas à une approche étroite limitée qui ne se préoccuperait que des changements survenus dans sa région. Conscient des enjeux globaux dans lesquels s’insèrent ses activités, S.C. Mittal tient à souligner que « tous les habitants de notre mère la terre sont affectés par les conséquences des changements climatiques ».

Mais qu’est-ce qu’une organisation de commerce équitable peut-elle apporter à un travail sur des questions environnementales ? Beaucoup, dans l’optique de Pushpanjali, « parce que le commerce équitable est une réponse aux changements climatiques ». S.C. Mittal considère donc qu’il est normal de s’emparer de la thématique. Et de rappeler que les standards internationaux de commerce équitable incluent une dimension environnementale. Ces exigences se concrétisent au travers de différentes pratiques : réemploi, recyclage, agriculture biologique ou encore utilisation responsable des ressources naturelles.

L’effort ne se limite pas aux méthodes de production et un important travail d’information et de sensibilisation est mené sur le thème des changements climatiques. L’un des objectifs de Pushpanjali consiste à conscientiser la population sur la thématique des changements climatiques. Ce n’est évidemment pas une tâche facile, particulièrement avec des moyens limités et dans un contexte marqué par un haut taux d’analphabétisme des populations pauvres. Mais des résultats sont perceptibles. Ainsi, les producteurs et leurs familles ont remplacé le bois par le gaz comme combustible de cuisson.

Pour l’avenir, S.C. Mittal souhaite surtout que Pushpanjali continue à recevoir, grâce au commerce équitable, le soutien nécessaire au développement de ses activités d’éducation et de sensibilisation.

 

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *