Jouets équitables en tissus – coup d’oeil sur Selyn

Mars 2011
Publié dans le
Rubrique

Au Sri Lanka, l’industrie du coton est en plein déclin, plongeant de nombreux tisserands dans la misère. Sandra Wanduragala, avocate engagée pour la protection des familles a créé, avec quatre autres femmes, un atelier de tissage et de couture dans le garage de sa maison. Leur objectif : préserver le savoir-faire sri-lankais et créer des conditions de travail confortables pour les artisanes.

Aujourd’hui, Selyn fait travailler plus de 500 artisans, dont une majorité de femmes, qui produisent des jouets, du linge de maison, des tissus et des vêtements. Les tissus et les vêtements sont vendus sur le marché local tandis que les jouets et le linge de maison sont exportés.

Des résultats concrets

Cette activité économique a eu des effets très positifs sur la vie des populations locales :

Préservation de traditions ; Amélioration du statut des femmes : grâce à la formation continue, elles ont la possibilité de passer du statut d’artisane à celui de femmes d’affaire, et créer ainsi de nouveaux emplois ;

Avantages sociaux pour les travailleurs : ils bénéficient de la couverture de dépenses médicales, de l’assurance accidents, des camps médicaux, des facilités de repas et de logement aux travailleurs qui habitent loin, des facilités de transport,… ;

Financement de projets sociaux : une part des bénéfices est investie dans des projets tels que la reconstruction de maisons détruites par le tsunami, un programme d’éducation avec une école fournissant un enseignement de qualité à des jeunes qui n’ont pas les moyens d’aller étudier à la capitale, la formation de jeunes en couture ou la construction de puits dans des espaces publics ;

Contribution à un climat de paix : certaines activités sociales ont également pour but de combler le fossé entre les communautés ethniques et de soutenir particulièrement les populations tamoules, fortement touchées par la guerre et par le tsunami de 2004.

 

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *