Ressources/ Des semences paysannes pour contrer l’agro-industrie

Mars 2017
Publié dans le
Rubrique

Dans l’étape « ressources » des systèmes alimentaires, on pense généralement en premier lieu à l’accès à l’eau et à la terre. Mais les semences et les réglementations dont elles font l’objet sont également essentielles, surtout si l’on veut garantir la souveraineté alimentaire des producteurs, des productrices et des populations qui en dépendent.

Sébastien Maes

semencesFace au modèle hyper réglementé et productiviste imposé par la Commission Européenne et l’agro-business, un modèle axé sur l’agriculture paysanne propose une alternative basée sur l’échange de savoirs, la diversité, la résilience et la circulation en réseau. L’évolution des réglementations européennes en la matière a assuré une mainmise des géants de l’agro-industrie sur la production et la commercialisation des semences aux dépens de la biodiversité et des droits des paysan.ne.s .

Depuis notre campagne « CULTIVONS. La terre. La vie. Le monde », menée en 2012, Oxfam-Magasins du monde soutient le modèle de gestion des semences axé sur l’agriculture paysanne, en commercialisant un assortiment de semences biologiques de Bingenheimer Saatgut. Cette société a été créée en 2001 sur base d’un projet plus ancien de sélection et de commercialisation de semences au sein d’un centre pour personnes handicapées physiques et mentales, situé en Allemagne dans le village de Bingenheim. Elle fait partie d’un réseau de sélectionneurs et multiplicateurs de semences bio et biodynamiques appelé « Le Cercle initiative ». Ce réseau a trois objectifs : pratiquer l’agriculture biologique et biodynamique ; mener les producteurs et les productrices à l’autonomie semencière ; produire des semences libres d’accès.

En effet, pour les membres du Cercle initiative, les semences sont considérées comme un héritage de l’humanité, on ne peut donc pas en faire des propriétés privées. C’est pour cela que les producteurs et les productrices peuvent librement reproduire les semences Bingenheimer Saatgut à la ferme, celles-ci sont inscrites au catalogue officiel des espèces et variétés pour la mise sur le marché de la Commission Européenne, mais Bingenheimer Saatgut ne demande pas d’astreinte financière pour la multiplication et l’échange de ses semences.

À l’opposé du caractère « open source » des semences bio vendues chez Oxfam, les semenciers industriels ont un intérêt économique à empêcher les agriculteurs et les agricultrices de reproduire leurs semences, pour qu’ils soient obligés d’en racheter. Dans le système paysan, tout est fait au contraire pour favoriser la circulation en réseau et pour que les paysans se réapproprient le savoir-faire des semences et du vivant. Par ailleurs, les techniques de sélection des semences en laboratoire d’une part et dans les conditions de production environnementale d’autre part, confère au modèle paysan une plus grande capacité d’adaptation au milieu sans l’apport d’intrants chimiques et assure ainsi une meilleure valorisation de la biodiversité.

Pour plus d’informations :

Analyse Oxfam-Magasins du monde, Sébastien Maes “L’accès aux semences : Une (re-s)source importante pour les droits des paysan.ne.s

Des alternatives pour l’échange ou l’achat de graines

Semailles :
Active en Belgique depuis 2000, l’entreprise produit et commercialise des semences d’anciennes variétés potagères, de plantes aromatiques et fl orales ainsi que des plants. Elle propose plus de 600 variétés de semences biologiques anciennes, savoureuses, rustiques et reproductibles ainsi que des plants biologiques.
www.semaille.com/fr

Kokopelli :
En 2003 est créée l’antenne belge de l’association Kokopelli. Une association qui, au-delà de la vente de semences bio et rustiques, mène différentes campagnes de solidarité avec les producteurs du Sud, organise des séminaires de production, participe à des manifestations.
www.kokopelli-semences.be

Nature & Progrès :
Organise la Maison de la semence citoyenne pour apprendre ou réapprendre à faire des semences et à les faire vivre dans les jardins et dans les champs.
www.natpro.be/jardinage/maisondelasemencecitoyenne

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *