Voici comment Oxfam-Magasins du monde oeuvre pour un secteur du cacao équitable et durable

Septembre 2019
Publié dans le
Rubrique

Oxfam s'engage dans la lutte pour un revenu vital. Comment ?

  • Nous défions le secteur du chocolat. Tous les 2 ans, nous publions un « baromètre du cacao » qui indique dans quelle mesure le secteur est durable et quels efforts doivent être déployés.
  • Nous luttons en faveur d’une législation qui rendrait obligatoire le respect des droits humains et de l’environnement pour toutes les entreprises. Toutes les entreprises devraient donc la respecter et le secteur pourrait véritablement devenir durable.
  • Nous encourageons nos bénévoles et sympathisants à s’engager dans la lutte à nos côtés.
  • Nous donnons le bon exemple en payant un prix nettement supérieur pour le cacao et en comblant le fossé vers un revenu vital en collaboration avec une coopérative.

Comment combler le fossé vers un revenu vital avec le chocolat Oxfam ?

Avec notre chocolat Bite to Fight, nous allons encore plus loin que les critères Fairtrade. Nous payons, en plus du prix minimum et de la prime Fairtrade, une prime Oxfam supplémentaire pour chaque tonne de cacao que nous utilisons dans notre chocolat à la coopérative avec laquelle nous collaborons (Canaan, une coopérative membre d’Ecookim en Côte d’Ivoire).

Pour le montant de cette prime, nous nous basons à nouveau sur des études. Fairtrade International a calculé que le prix pour une tonne de cacao devrait être de 3.468 $ afin que les cultivateurs puissent en tirer le revenu vital. Oxfam verse la différence entre le prix minimum Fairtrade (ou le prix du marché s’il était plus élevé) et ce prix de référence.

Engagement mutuel

Pour l’utilisation de cette prime supplémentaire, nous avons passé un accord avec la coopérative Canaan. Avec ses membres, elle s’engage, lors des premières années, investir cette prime supplémentaire dans un modèle agricole durable, dans d’autres sources de revenus que le cacao, dans l’enseignement, dans l’émancipation des femmes et d’autres activités tournées vers l’avenir. À la fin de l’initiative, après 5 ans, nous souhaitons faire augmenter considérablement les revenus du cacao (grâce à un prix plus élevé et à une meilleure productivité), mais il faut aussi que d’autres sources de revenus soient mises en place (par exemple d’autres cultures). En combinant le tout, le fossé vers un revenu vital devrait, à terme, être comblé.

Nous suivons l’évolution des revenus et nous partageons les enseignements avec d’autres. Nous pouvons ainsi déterminer ce qui fonctionne bien ou moins bien, mais également transmettre notre expérience à d’autres entreprises et coopératives.

La prime Oxfam est flexible. Le montant dépend du prix du marché : lorsqu’il monte, la prime Oxfam baisse. Et inversement. Oxfam fait l’appoint jusqu’à 3.708 $. Le montant nécessaire pour atteindre le revenu vital. Le prix du marché nécessaire pour atteindre le revenu vital a été calculé par Fairtrade. Il s’appelle le Fairtrade Living Income Reference Price, en abrégé FLIRP. En 2019-2020, cette prime Oxfam supplémentaire se chiffre à 1.068 $/tonne.

 

Partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *