fbpx

Le développement durable : un nouveau contrat social ?
Cahier thématique - Juin 2012

A la veille de la Conférence de Rio+20, un arrêt prolongé sur le concept de développement durable nous a paru nécessaire. Concept économique, social et environnemental : tout un programme ! Mais vingt ans après la première Conférence de Rio, le temps presse et en même temps on ne sait pas toujours de quoi on parle, ni où en est-on exactement.

Les responsabilités des pays industrialisés et des pays de l’hémisphère Sud liées aux impacts environnementaux des modes de production et de consommation ne sont pas les mêmes. Les moyens à disposition pour y remédier non plus. Une économie verte doit inclure une dimension sociale, démocratiser l’économie. Une régulation des marchés en fonction d’objectifs sociaux en est le corollaire. On peut aussi s’inspirer des pratiques développées par le secteur de l’économie sociale.

Afin qu’un partage équitable se fasse, une solidarité entre les peuples est indispensable. Au sein des parties prenantes impliquées, des composantes de la société civile doivent être davantage prises en compte. Les ONG, les syndicats, les producteurs fermiers, les femmes, les jeunes, les populations indigènes en font partie.

Une meilleure gouvernance du développement durable signifie aussi s’appuyer sur une démocratie plus participative. A côté d’un modèle de démocratie qui repose sur le vote, des forums participatifs se développent autour de la notion de bien commun, de justice sociale.

La question de l’équité sociale est aussi essentielle pour que viabilité économique et respect de l’environnement portent la marque des populations impliquées.

Télécharger

Quatre analyses thématiques offrent des outils de compréhension et formulent un défi pour l’avenir : « Le développement durable : un nouveau contrat social » ?

Le développement durable : le concept d’un monde en mutation ?

Le « développement durable » est un concept dont on parle sans toujours pouvoir le cerner. Ce qui fait à la fois son succès et son imprécision,  pose la question de sa mise en œuvre. Concept complexe pour un monde qui ne l’est pas moins ? A la mode et donc récupéré ? Venu 15 ans trop tard ou 50 ans trop tôt ? Quelle est son évolution depuisla Conférencede Rio de 1992 ? Quels sont les enjeux environnementaux et sociaux à la veille de Rio+20 ? C’est à ces quelques questions que l’analyse « Le développement durable : le concept d’un monde en mutation » veut répondre.
Télécharger en PDF

 

Développement durable : ne perdons pas le Sud !

Dans l’hémisphère Sud les effets de notre développement se font durement sentir. Une grande part de la responsabilité incombe aux pays développés. Comment remédier à cette injustice ? Sila Conférencede Rio veut allier durabilité et équité il faudra modifier les textes préparatoires qui sont sur la table. Quel rôle Oxfam peut-il jouer ? Point de mesures cosmétiques mais structurelles, fortes, à la mesure des enjeux. Quels sont les futurs Objectifs du développement durable promis pour l’après Rio ? Sans oublier les Objectifs du millénaire non encore accomplis ? Les exemples montrent que si nous n’opérons pas un virage à 180° nous risquons de perdre le Sud ! Questions traitées dans cette analyse pour plus de solidarité.
Télécharger en PDF

Vers une économie « verte »… et sociale ?

L’économie verte est l’un des deux thèmes majeurs à l’agenda dela Conférencede Rio+20. Développer des filières vertes n’est pas hors de portée ni même de prix. Quelles opportunités sont à saisir ? Comment découpler croissance économique et utilisation des ressources naturelles ? Créer de nouveaux indicateurs économiques ? Mais pour être plus juste, la transition vers une économie « verte » doit être aussi sociale. Emplois verts en accord avec les critères d’un travail décent ? Le secteur de l’économie sociale, une expérience éco-systémique de laquelle s’inspirer ? Grilles d’analyse et exemples concrets seront donnés.
Télécharger en PDF

Pour une meilleure gouvernance du développement durable ?

Un échec du Sommet de la Terre Rio+20 remettrait en cause le travail entrepris depuis 1992 ainsi que les Nations unies. Or la gouvernance du développement durable est à l’agenda de la conférence. Mais comment s’y retrouver dans les institutions et programmes des Nations unies qui couvrent le développement durable ? Quelles réformes engager pour plus d’efficacité et de transversalité ? Au-delà des institutions se pose la question de la résilience des populations face aux chocs environnementaux. Mais aussi de la régulation des marchés que les ONG demandent. Une question de gouvernance au sens large. Plutôt mondiale ou polycentrique ?  Comment mieux associer la société civile dans les débats ? Exemples de nouvelles formes d’expression démocratique à l’appui.
Télécharger en PDF

Voir aussi “Appel de la Coalition belge Rio+20 en vue du Sommet de Rio (20-22 juin 2012)

Catella Willi