Améliorer la mission de sensibilisation pour entrer dans le Mouvement de la Transition
Étude - Décembre 2016

Oxfam-Magasins du monde (OMDM) est une organisation de la société civile connue pour ses magasins de commerce équitable et de vêtements de seconde main gérés par des équipes de bénévoles s’organisant démocratiquement.

L’organisation, qui s’est fixé la mission de construire la justice socio-économique en combattant les inégalités et les injustices de manière structurelle et globale, exerce deux activités principales : la vente (de produits équitables, de seconde main et de solidarité) et l’éducation. Ces deux activités s’appuient mutuellement.

Le travail d’éducation est concrétisé par des campagnes de sensibilisation aux enjeux Nord-Sud menées notamment par les bénévoles auprès des clients.

Cette étude se penche sur la question épineuse de comment faire de la sensibilisation dans un lieu de vente et se base sur l’expérience d’Oxfam-Magasins du monde. Alors, vente et sensibilisation, est-ce conciliable ?

En 2013, suite à une évaluation de la sensibilisation en magasin par ITECO1, OMDM, dans son plan  « Dynamique des bénévoles »2, a prévu d’identifier dans chaque équipe un responsable de la sensibilisation et de structurer davantage le « parcours de sensibilisation ».

Cette étude analyse les résultats d’une nouvelle enquête réalisée en 2015 par le bureau d’études et de conseils DRIS3. Elle propose une analyse diagnostique de la mission de sensibilisation telle qu’elle est réalisée par OMDM après la mise en œuvre du plan « Dynamique des bénévoles ».

Elle réalise également un travail prospectif sur les potentialités à développer en examinant ce qui se fait ailleurs et propose des recommandations pour qu’une organisation comme OMDM prenne place dans le Mouvement de la transition. Il s’agira d’aller à la recherche d’un renforcement mutuel,  OMDM bénéficiant du dynamisme et de la créativité du Mouvement de la transition tandis que celui-ci pourrait profiter de l’expérience, du réseau organisationnel et du déploiement dans les communes, voire des services d’OMDM.

Véronique Rousseaux

Montrer 3 notes

  1. ITECO, « Evaluation de la Sensibilisation dans les magasins OXFAM – Magasins du Monde », Rapport final, février 2013.
  2. Ce plan est le socle commun sur lequel chaque équipe peut élaborer son mode de fonctionnement selon sa réalité et ses compétences, et ainsi construire son autonomie.

    Plus particulièrement, il a pour but de:

    • renforcer le projet collectif,
    • permettre à chacun-e d’être à la bonne place,
    • mieux répondre collectivement aux objectifs des 3 dimensions du bénévolat chez Oxfam-Magasins du monde (vente, sensibilisation et mouvement),
    • recruter mieux pour permettre à l’équipe de s’ouvrir vers de nouvelles pistes,
    • permettre à chacun-e d’accomplir un bénévolat épanouissant.

    Ce plan sert de référence aux équipes locales. Il donne une série d’objectifs à atteindre dans le domaine de l’accueil, de la formation, de l’évaluation et de la reconnaissance des bénévoles. Ces objectifs sont à atteindre progressivement. Les équipes prennent le temps de se questionner et d’enclencher une réelle dynamique pour intégrer ce cadre.

    Ce socle de base commun à toutes les équipes a un cadre suffisamment large pour pouvoir exprimer sa personnalité et permettre à tous d’ « avoir bon » ensemble.

  3. DRIS sprl – Rue des Combattants 55, 1457 Walhain – Belgique  www.drisconsult.eu – info@drisconsult.eu

Partager!