Bambou

Caractéristiques techniques

Pour créer de la vaisselle en bambou, la première opération consiste à séparer les grandes tiges de bambou en fines lamelles. Celles-ci sont ensuite incurvées à l’aide d’une machine (voir photo) et serrées les unes contre les autres autour d’un moule. La galette ainsi constituée, est prête à être mise en forme. Pour fixer la forme définitive, les artisans utilisent une pâte végétale. La surface des pièces est ensuite polie pour retrouver l’éclat naturel de la matière. Pour terminer ce travail minutieux, l’artisan va alors appliquer plusieurs couches de laque pour la finition.

Historique de la matière première dans la région

L’utilisation du bambou est traditionnelle depuis un millénaire et fait partie intégrante de nombreuses cultures. Ce matériau est utilisé pour créer toutes sortes d’objets allant de la vaisselle aux matériaux de construction en passant par les instruments de musique.

Précautions particulières et entretien

La vaisselle en bambou est conçue pour contenir des aliments secs ou légèrement humides. Avant la première utilisation, nous vous conseillons d’enduire légèrement la surface intérieure de l’objet à l’aide d’un chiffon imbibé d’huile d’olive.

Les objets peuvent être nettoyés à l’aide d’une éponge humide. Si vous y ajoutez du détergeant, nous recommandons de mettre une petite quantité de produit naturel. Pas d’ingrédients chauds !

 Incidence environnementale

Le Vietnam est très à l’écoute de son environnement. Ce pays utilise les ressources que la nature lui offre c’est pourquoi son artisanat répond aussi à ses préoccupations écologiques. Un plan de bambou peut produire jusqu’à 200 tiges en 5 ans. C’est donc une matière naturelle extrêmement renouvelable. De plus le bambou est l’une des plantes qui absorbe le plus de CO² et épure les sols.

Partager!