Bawa Hope

En bref

Pays :

Actif depuis : 2008

Chiffres-clés : - 7 groupes rassemblant 150 artisan·e·s
- 4 employé·e·s permanent·e·s et 10 temporaires (haute saison)

Partenariat indirect via EZA (Autriche), membre de WFTO
Garantie : EZA (système de suivi et évaluation de l’EFTA)

Type de produit : bijoux

À propos de Bawa Hope

Bawa Hope a été fondée en mai 2008 afin de soutenir les producteurs et productrices marginalisé∙e∙s dans le développement, la production et la commercialisation de produits artisanaux. Ces artisan∙e∙s sont principalement issus de zones urbaines pauvres autour de Nairobi, mais aussi de zones rurales. La fondatrice de l’organisation décrit Bawa Hope comme une organisation de commercialisation à but non lucratif qui s’engage à respecter les principes du commerce équitable. Elle croit qu’il est possible de transformer la vie de ces artisan∙e∙s grâce au commerce, en les faisant passer d’une pauvreté abjecte à l’épanouissement social et l’autonomisation économique.

Les artisan∙e∙s…

…sont organisés en sept groupes. Au total, environ 150 personnes trouvent un emploi grâce à la coopération avec Bawa Hope. Les bijoux sont principalement produits par des hommes du bidonville de Kibra, au sud de Nairobi, qui sont organisés en groupes d’entraide. Selon les estimations des Nations Unies, ce bidonville est l’un des plus grands du Kenya. La pollution causée par les déchets, les eaux usées et les excréments est extrêmement élevée, tout comme le taux de maladies qu’elle provoque. Quatre des sept groupes de producteurs de Bawa Hope vivent ici. Les bijoux sont principalement fabriqués à partir de matériaux recyclés de la région et s’inspirent de motifs traditionnels.

Les attentes en matière de coopération avec Bawa Hope et de commerce équitable sont élevées : de meilleurs prix, des commandes régulières, des marchés fiables et la garantie des revenus des familles membres. Jusqu’à présent, les producteurs dépendaient uniquement de leurs ventes sur le marché local. Grâce à la coopération avec Bawa Hope, leurs produits sont désormais également exportés, ce qui diversifie et augmente leurs revenus.

Bawa Hope commercialise principalement des produits provenant de groupes et d’ateliers officiels qui répondent aux critères suivants :

  • Âge minimum des producteurs de 18 ans
  • Gestion d’entreprise transparente
  • Fabrication de produits créatifs et de haute qualité
  • Fiabilité dans la coopération avec Bawa Hope
  • Volonté de développer de nouveaux produits.

Des contacts réguliers ont lieu entre les artisan∙e∙s et l’entreprise sur les sujets de développement des produits, de traitement des commandes et dans le cadre de formations et de consultations régulières.

Quatre employé∙e∙s sont salariés de l’entreprise. Pour les grosses commandes, jusqu’à dix personnes supplémentaires sont employées temporairement pour le conditionnement et le contrôle de la qualité.

La protection de l’environnement fait partie des valeurs fondamentales de Bawa Hope. Bawa Hope voit son action comme un outil permettant non seulement d’autonomiser les artisan∙e∙s marginalisé∙e∙s, mais aussi de sauvegarder l’environnement. Des matériaux perçus comme des déchets, tels que du laiton, des cornes et os de vaches, sont transformés en accessoires de mode attrayants et fonctionnels. Lorsque vous achetez ces produits, vous contribuez à créer une demande qui alimente la collecte, le traitement et l’utilisation des déchets, ce qui permet de préserver l’environnement.

En 2019, Bawa a commencé à coopérer avec Made51 et a aidé des réfugiés au Kenya à construire leur propre atelier.

Sources : EZA ; site internet de BAWA Hope

 

Partager!