Coopealnor

Pays :
Type de produit : Oranges, fruits de la passion

Le siège de Coopealnor se trouve à Rio Real, une petite ville de l’Etat de Bahia. C’est une région très pauvre du Brésil. Un niveau très bas de formation, ainsi qu’un réseau très mal développé d’aides sociales, sont les causes de la misère ambiante. Le système agricole aux alentours de Rio Real comprend en bonne partie des petites fermes pauvres essentiellement orientées vers l’autosuffisance. En dehors des orangers, les paysans cultivent également, entre autres, les noix de coco, du manioc, des haricots, et du maïs. De manière générale, le mauvais état des orangers dans la région saute aux yeux. Pour tous les paysans de la région, le manque de capital nécessaire pour traiter correctement les maladies et les mauvaises herbes constitue le problème crucial pour lequel une solution rapide s’impose.

Au total, Coopealnor est une organisation regroupant 17 associations dans 5 villages, elle compte 850 paysans, dont la culture d’oranges constitue une partie importante des activités. L’organisation travaille de manière démocratique (Assemblée Générale, Conseil d’Administration). Les groupes de producteurs membres de Coopealnor sont des associations qui travaillent démocratiquement et s’investissent pour les besoins des habitants de leur hameau (électricité, adduction d’eau).

Conventionnellement, de l’orange à la bouteille de jus que l’on achète au magasin ou au supermarché, le chemin parcouru est jalonné par plusieurs étapes intermédiaires : l’achat, la transformation, l’importation et la mise en bouteille. Les entreprises actives à ces différents stades travaillent en général à très grande échelle. Dans ce contexte général, l’achat des oranges aux membres et leur vente à un prix avantageux pour les paysans sont les tâches fondamentales de Coopealnor. Par ailleurs, l’organisation a encore d’autres objectifs, tels qu’offrir des formations, stimuler la participation à la politique au niveau local, promouvoir la production biologique, etc…

Au sein de Coopealnor, l’accent est principalement mis sur la dimension commerciale, dans la mesure où celle-ci a une incidence directe sur la situation financière, et sur les revenus des paysans qui sont liés à l’organisation, laquelle paie à ces producteurs un meilleur prix que les prix du marché. Dans la région où Coopealnor est active, la plupart des producteurs éprouvent traditionnellement de grandes difficultés à maintenir la viabilité de leur petite entreprise familiale : en raison d’un manque de capitaux, les plantations sont trop peu productives, ce qui engendre des baisses de revenus, etc. Un bon prix payé pour les oranges peut améliorer cette situation difficile. Lorsque les revenus sont meilleurs, les enfants ne doivent plus aller travailler et peuvent dès lors aller à l’école.

Enfin, signalons qu’au sein de Coopealnor, les produits chimiques ne sont pratiquement pas employés.

Produits