Del Campo

Pays :
Collaboration depuis : 2002
Type de produit : Graines de sésame pour les crackers / huile de sésame (gamme de produits cosmétiques Natyr)

Del Campo est une organisation d’exportation, composée de petits et moyens agriculteurs, regroupés en coopératives. Ensemble, ils produisent environ 1500 tonnes de graines de sésame par an (60 à 70% de la production totale du Nicaragua). Ils sont le plus grand exportateur de graines de sésame du pays (production organique et conventionnelle). La transformation des graines de sésame se fait depuis 2008 dans une unité de transformation complètement renouvelée qui est la propriété des coopératives.

Del Campo peut compter sur des ventes régulières aux organisations de commerce équitable. Cela leur donne un revenu stable et permet de réaliser des projets au bénéfice de l’ensemble de la communauté tels qu’un centre de santé, des formations à l’agriculture durable ou un magasin communautaire pour un approvisionnement en produits alimentaires à des prix avantageux.

Dans les années 80, la guerre entre Sandinistes et Contras mit le pays à feu et à sang. La situation économique était catastrophique et en 1984, une coopérative de petits producteurs eut l’idée de créer une structure de distribution qui faciliterait la vente des produits des fermiers. ECODEPA était née.

En 1997, les fermiers décidèrent de la remplacer par Del Campo qui repris la commercialisation des produits de 10 coopératives de León, Chinandega et Rivas (Ile Omotepe). Depuis lors, d’autres coopératives se sont jointes au projet. Ce sont à présent 3000 familles qui travaillent avec Del Campo.

Del Campo et La Esperanza sont reprises dans cette même fiche d’information puisque ces deux organisations sont liées entre elles. Del Campo est une organisation de commercialisation qui facilite l’exportation pour des groupes de producteurs dont fait partie La Esperanza.

Depuis 2002, nous achetons le sésame à La Esperanza, un groupe de producteurs de l’île Ometepe du Lac du Nicaragua, la plus grande île d’eau douce du monde. Elle faisait partie des premières coopératives membres de Del Campo. La Esperanza est un groupe de petits paysans qui n’ont chacun que 2 ha à cultiver. L’aide de Del Campo en matière de commercialisation et de formation est d’autant plus importante.

Les activités de Del Campo sont nombreuses et diversifiées. Elle commercialise les produits des fermiers, organise les exportations et cherche de nouveaux débouchés à l’extérieur du pays. Elle offre une assistance technique et se charge des démarches pour l’obtention d’une certification « bio ». Enfin, elle organise des cycles de formation pour les fermiers.

Del Campo a des collaborations avec plusieurs ONG situées en Espagne, au Danemark et en Italie.
L’ ONG belge Vredeseilanden soutient les paysans dans le développement de leur organisation et la recherche de méthodes de cultures biologiques. La moitié de leur production a obtenu la certification « bio » ce qui rend la culture de leur lopin de terre plus rentable.

A côté du sésame, la culture de légumes et d’épices complète la production de La Esperanza et apporte la diversification nécessaire à son autonomie. Le sésame est une culture idéale pour La Esperanza en raison du climat sec et du relief plat de la région. Malgré cela, il arrive qu’il n’y ait pas assez de précipitations lors de la germination.

Del Campo apporte un soutien important aux fermiers en les formant à mieux préparer les sols, notamment par des moyens techniques qui leur sont prêtés. Les engrais utilisés sont faits à partir de déchets des cultures et d’excréments du bétail. Le pesticide le plus utilisé est de l’huile qui provient de l’arbre Neem (1 litre d’huile suffit pour 3 ha de terre).

Les organisations sont gérées de manière démocratique, sur une base participative. Les représentants des coopératives (2 membres par coopérative) sont membres de l’Assemblée générale qui est l’instance de décision la plus haute. Les membres de la direction sont choisis parmi les représentants des coopératives.

Produits