Green Net

Pays :
Collaboration depuis : 1993
Type de produit : Riz, lait de coco / Aloe vera (gamme de produits cosmétiques Natyr)

Green Net est une organisation qui soutient et promeut le développement de l’agriculture biologique en Thaïlande. Green Net commercialise et exporte du riz biologique, du thé, des épices, du coton et du lait de coco. Les agriculteurs n’utilisent aucun engrais chimique et ne travaillent qu’avec du fumier animal. Ils éliminent les insectes grâce à des extraits de plantes.

Green Net a pour objectif l’implication des femmes à tous les niveaux, raison pour laquelle une grande partie de l’équipe du siège à Bangkok est constituée de femmes.

Grâce à l’exportation vers le marché du commerce équitable, Green Net bénéficie non seulement d’un prix minimum garanti pour ses produits couvrant l’ensemble des coûts de production mais également d’une prime du commerce équitable et d’un bonus pour les produits certifiés bio.

Green Net est une organisation bien intégrée dans les différents réseaux d’ONG de Thaïlande dont l’Alternative Agriculture Network qui milite pour des changements politiques en matière d’agriculture. Les mouvements sociaux et les ONG en Thaïlande présentent une dynamique intéressante qui se répercute sur l’ensemble de la région et donne un sens supplémentaire au partenariat entre Oxfam-Magasins du monde et une ONG thaïlandaise.

Les producteurs de riz se trouvent dans le nord-est de la Thaïlande, à Yasothorn et Surin. Il s’agit d’une coopérative qui compte environ 1100 membres, répartis en 6 groupes. Ces groupes confient leur riz à 4 moulins, également organisés en coopératives.

Le cycle de production du riz commence au mois de mai, au début de la saison des pluies, par la préparation des terres. Durant les mois de juin ou de juillet, les pousses de riz sont repiquées. En novembre voire décembre a lieu la récolte. Le reste de l’année, ces régions ne sont pas cultivées par manque d’eau.

Surin est située dans le nord-est de la Thaïlande, dans une des régions les plus pauvres du pays. Peu d’industries, des terres relativement pauvres, un manque d’eau fréquent et surtout une seule récolte de riz par an alors que dans d’autres régions du pays il peut y en avoir deux. Or, il y a 30 ans, dans le Nord-est du pays, on gagna de nombreuses terres en défrichant la forêt vierge mais à un point tel que certains agronomes n’excluent pas que cela influença défavorablement le climat de la région de Surin où les précipitations se réduirent petit à petit. Dans cette région, on cultive surtout la variété de riz Hom Mali qui résiste bien à la sécheresse et aux maladies.

Dans la région de Surin, environ 75% des terres agricoles sont destinées à la culture du riz. Le paiement d’un meilleur prix et le soutien aux paysans qui passent à l’agriculture biologique représentent des contributions très concrètes au développement de l’économie locale. En outre, toutes les étapes de transformation et d’emballage du produit sont effectuées en Thaïlande ce qui représente une plus-value appréciable pour les membres de Green Net.

Afin de diversifier les activités et donc les sources de revenus, des organisations de paysans et des ONG ont développé depuis 30 ans des projets très diversifiés : cultures de légumes, plantations d’arbres fruitiers, implantations de piscicultures, importation de meilleures races de buffles, de vaches et de lapins … Une grande nouveauté dans la région fut la création de banques de riz gérées collectivement et qui ont permis de limiter les conséquences des mauvaises récoltes sur l’approvisionnement en nourriture. Alors que les banques de riz sont aux mains des hommes, les caisses d’épargne collectives sont gérées par les femmes. L’argent récolté à la fin de la moisson – quand les familles ont un peu d’argent disponible – sert la plupart du temps à réaliser de petits investissements et à couvrir les frais de maladie. De plus, ces caisses d’épargne offrent aux femmes un lieu pour se réunir.

Au delà de la consolidation des ressources il faut voir dans ces initiatives le moyen aussi de prendre conscience d’enjeux collectifs comme l’écologie ou l’organisation du travail en coopérative. Nag-Surin (Natural Agricultural Group-Surin) est une association de producteurs qui fait partie de Green Net et qui cultive le riz selon les principes de l’agriculture biologique. Ce sont eux qui nous fournissent le riz bio que nous vendons dans nos magasins et qui bénéficie à présent d’un certification. Les membres de Nag-Surin visitent les paysans, parlent avec eux, donnent des formations et sont en contact avec d’autres organisations qui promeuvent l’agriculture biologique dans les campagnes.
Green Net n’est pas active uniquement dans les campagnes. Elle a des collaborations avec des associations urbaines avec lesquelles elle partage les actions en matière de sensibilisation en matière de consommation, de droits sociaux, de répartition des rôles entre hommes et femmes et de commerce équitable par rapport au commerce traditionnel soumis aux lois de l’économie de marché.

Produits