Valdibella

Pays :
Région : Sicile, Italie
Actif depuis : 1998
Collaboration depuis : 2014
Chiffres-clés : 6 producteurs et 2 chargés de distribution. 5 produits issus de l’agriculture biologique : la vigne, les amandes, les olives, les pois chiches et le blé.

Camporeale: une ville, une région, un terroir. L’industrie n’a jamais été très présente à Camporeale. La région a toujours eu une vocation agricole. Pourtant dès les années 50, elle a aussi joué le jeu, comme partout ailleurs, d’une agriculture plus industrielle. Mais elle a toujours été considérée comme désavantagée, avec peu d’avenir. Au fil des années, la biodiversité a décliné, les sols se sont appauvris, les gens aussi (le chômage des jeunes est important, et l’emploi disponible est concentré en région urbaine). Les producteurs de Valdibella cherchent à se réapproprier cette terre pleine de promesses et à lui redonner un dynamisme social et agro écologique.

Les producteurs sont organisés et appliquent les valeurs coopératives depuis 1998. L’organisation est transparente et garantit la traçabilité des produits. L’organisation est indépendante commercialement. Au-delà de l’activité de commercialisation, l’organisation possède un projet de développement qui contribue à des dynamiques locales (projets d’éducation et de réinsertion de jeunes en difficulté, développement d’un atelier de transformation de leurs produits…)

Grâce au commerce équitable ce partenaire agit à différents niveaux:

Social

Valdibella soutient directement un projet d’éducation et de réinsertion de jeunes en difficulté.

Valdibella vient de gagner un procès (bloqué durant près de 10 ans par l’influence de la Mafia) qui a empêché le développement d’un atelier (2 bâtiments) de transformation de leurs produits. Les producteurs sont en recherche de capitaux pour redéployer l’outil de transformation qui générerait quelques emplois en milieu rural.

La coopérative est en réseau avec de nombreux autres opérateurs tant dans le secteur agricole que touristique, social, écologiste ou artistique. Ils considèrent leur action comme partie intégrante d’un réseau sociétal plus large qui s’étend même jusqu’en Belgique. Des partenariats sont en effet établis avec l’entreprise de formation par le travail « LA TOUPIE » près d’Arlon. Les jeunes belges en formation agricole sont notamment allés en Sicile pour aider aux récoltes. Il est d’ailleurs sorti de cet échange un mousseux appelé « Champagne de la solidarité ».

Politique

En 2004, des jeunes gens de Palerme fondent «Addiopizzo», un mouvement de protestation contre le racket – le «pizzo» – imposé aux commerçants siciliens par la mafia locale. Les agriculteurs de Valdibella ont été parmi les premiers à adhérer à ce mouvement. Dire «Non» au pizzo, c’est soutenir l’équilibre social et la dignité morale de la Sicile. Addiopizzo est un mouvement ouvert, fluide, dynamique qui agit par le bas et se fait portevoix d’une “révolution culturelle” contre la mafia.

Environnemental

Tous les producteurs sont labellisés BIO. Ils sont fervents défenseurs de l’agriculture biologique et sont quasiment les seuls dans la région de Camporeale. De plus, les producteurs pratiquent une agriculture extensive avec plusieurs variétés différentes au sein de leurs terrains, dont 3 anciennes variétés de blé siciliens locaux. Enfin, leur système de production agro-écologique permet de préserver et/ou de restaurer les écosystèmes agricoles et la biodiversité.

 

Produits