VILLAGEWORKS

En bref

Pays :

Région : Phnom Penh, Baray

Actif depuis : 2001

Collaboration depuis : 2018

Chiffres-clés : 250 producteurs-rices 15 salarié·e·s pour la coordination générale Garantie WFTO

Type de produit : Sacs en matériaux recyclés

Site Internet : http://villageworks.biz/

J’ai 37 ans et en 2000 j’ai été victime d’une mine antipersonnel. J’ai commencé à travailler avec VillageWorks en 2002. Quand le centre Polio a été fondé à Phnom Penh en 2014, j’y ai été formatrice et j’ai pu vivre et travailler sans me sentir limitée par mon handicap. Depuis 2016, je suis retournée dans mon village et je travaille à mon domicile. J’ai un revenu stable et je peux payer les frais de scolarisation de mes deux filles de 4 et 9 ans.

Phal Sopheak, productrice pour VillageWorks

 

À propos de Villageworks

Encore aujourd’hui, la population du Cambodge vit presqu’exclusivement de l’agriculture de subsistance, notamment la riziculture. Les possibilités de travail sont rares dans les campagnes, ce qui incite à l’exode vers les villes. L’objectif premier de VillageWorks Songkhem est de fournir des opportunités et un revenu supplémentaire aux ruraux. Le nom de l’organisation vise d’ailleurs à faire comprendre directement la mission de l’organisation.

VillageWorks travaille avec plus de 300 artisan·e·s aux profils variés, dans différentes provinces du Cambodge. 80 personnes, dont une majorité de femmes, vivent dans des zones rurales éloignées et travaillent à domicile ou tout près de leurs maisons dans des ateliers. Elles ont été formées au centre de tissage de Baray, mais retournent ensuite souvent dans leurs villages, ce qui leur permet de combiner l’activité de couture ou tissage avec leurs responsabilités familiales.

30 personnes sont employé.e.s du centre de production et formation à Phnom Penh, dont 80% sont de jeunes handicapé.e.s atteint·e·s de polio ou victimes de mines. C’est dans cette unité de couture qu’est produite une gamme de sacs fabriqués à partir de matériaux recyclés et tissus sérigraphiés.

VillageWorks gère un centre de production et de formation à Baray ainsi que 2 magasins destinés à la vente aux touristes, à Baray et Phnom Penh. C’est aussi dans la capitale que sont situés les bureaux de l’organisation.

Son projet

Économique

  • VillageWorks permet à des personnes marginalisées (vivant en zones rurales défavorisées, handicapées…) d’obtenir un revenu décent et stable grâce à l’artisanat, qui vient ainsi compléter l’activité agricole. La formation et le développement des compétences sont au coeur de l’activité de VillageWorks.

Social

  • Au centre de Phnom Penh, conçu pour les personnes à mobilité réduite, les employé·e·s travaillent à temps plein, bénéficient de formations, d’une allocation logement et d’une assurance santé basique.
  • Au centre de Baray, un espace de jeu et une petite bibliothèque ont été aménagés pour les enfants. VW finance avec l’Eglise méthodiste cambodgienne une école maternelle à proximité du centre pour les enfants des artisan·e·s.
  • En cas de maladie grave, les dépenses de santé des artisan·e·s sont prises en charge par VW à 50%. Pour le personnel encadrant, 100% des frais médicaux sont couverts.

Organisationnel et Politique

  • VillageWorks se mobilise pour organiser des activités lors de la Journée Mondiale du Commerce Equitable notamment, ce qui permet de sensibiliser tant les artisan·e·s que le grand public. VW collabore souvent avec l’Association des Artisans du Cambodge.
  • La préservation du savoir-faire artisanal cambodgien, notamment le tissage sur métiers à tisser traditionnels ou la production de soie, est au cœur de la mission que s’est fixée VW.

Environnemental

  • La production, très manuelle, a un faible impact environnemental : couture, tissage, fabrication de soie sont des activités très peu énergivores. Pour éviter de devoir importer les vers à soie, VW développe une pépinière durable de mûriers blancs, dont les feuilles nourrissent les chenilles. Des teintures naturelles traditionnelles sont utilisées.
  • L’utilisation de sacs de ciment vides pour la fabrication des sacoches vélos est un procédé de recyclage innovant permettant de réduire les déchets industriels.

Partager!